En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le rapport Roussely propose de recréer un ministère de l'énergie

Energie  |    |  Victor Roux-Goeken Actu-Environnement.com
Créer un ministère de l'énergie dirigé par un ministre de plein exercice, ou un secrétariat général à l'énergie rattaché à la présidence de la République, et regrouper le pôle de compétences ''nucléaire'' de l'Etat au sein d'une direction dédiée.

Cette proposition figure dans le rapport du président d'honneur d'EDF, François Roussely, consacré à ''l'avenir de la filière française du nucléaire civil''. Daté du 16 juin, le rapport n'a pas été rendu public dans son intégralité. Une synthèse de 15 propositions en a été publiée mardi 27 juillet sur le site de l'Elysée.

Cette proposition, si elle était mise en œuvre, constituerait un pas en arrière pour le super-ministère de l'environnement, de l'énergie, du développement durable et de la mer (Meeddm), créé à peu de choses près sous cette forme après l'élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007. Il ne serait plus ''organisé dans une approche transversale et décloisonnée, adaptée aux enjeux environnementaux et climatiques du XXIe siècle'', comme le ministère se présente lui-même sur son site.

Selon le président d'honneur d'EDF, ''le renforcement de la compétitivité du nucléaire civil français'' nécessite aussi de poursuivre la mise en place d'une tarification du CO2, d'étendre le fonctionnement des centrales à 60 ans ''à sûreté constante'', de planifier une hausse modérée mais régulière des tarifs de l'électricité pour préparer le renouvellement du parc à long terme et de ''poursuivre une action politique résolue pour obtenir que tous les financements multilatéraux destinés aux énergies renouvelables soient aussi ouverts au nucléaire''.

Réactions2 réactions à cet article

 
Une bonne idée pour l'avenir proche

C'est évidemment une idée séduisante mais certainement prématurée pour être envisageable dès à présent. A mon sens la priorité aujourd'hui reste encore l'économie des énergies dans tous les domaines (industries, habitations, transports, etc.) par des incitations positives ainsi que le soutien aux développement de ce qu'on appelle les nouvelles énergies. Mais dans quelques années, lorsque la courbe de réduction de la consommation énergétique (grâce aux mesures d'économie)aura atteint une asymptote, la création d'un ministère alliant plus clairement énergies et environnement paraitra certainement indispensable.

Daniel | 29 juillet 2010 à 08h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
energie

L'actuel ministre et son administration oubliant volontairement le E énergie de ses compétences... il va bien falloir que quelqu'un s'en charge!

cage | 29 juillet 2010 à 09h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…