En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Sables bitumineux de l'Alberta : les associations opposées au projet de Total

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Un nouveau projet d'extraction de sables bitumineux à ciel ouvert, proposé par le groupe pétrolier Total, dans le nord de l'Alberta au Canada, fait un tollé chez plus de 30 associations du Canada, des États-Unis et de France. Parmi les ONG opposées au projet, figurent notamment Les Amis de la Terre France, Environmental Defence Canada, Equiterre, Greenpeace ou le Natural Resources Defense Council. Une consultation publique, conduite par la commission d'examen conjointe Canada-Alberta, a pris fin le 24 août, selon les Amis de la Terre. Cette commission est chargée d'évaluer l'impact environnemental du projet de mine ''Joslyn North''.

Mais l'ONG estime que ce projet ''contribuera aux dérèglements climatiques, détruira les terres et produira des déchets toxiques, parmi d'autres impacts environnementaux''. Les techniques d'extraction des sables bitumineux et la transformation du bitume en un pétrole brut de synthèse provoqueraient ainsi des rejets atmosphériques, selon Les Amis de la Terre. ''Ce projet génèrera 1,5 million de tonnes de gaz à effet de serre par an, soit l'équivalent de 270.000 voitures en circulation'' et produirait ''12,5 milliards de litres de résidus toxiques chaque année''. Selon l'association, ce projet pourrait également détruire 7.000 hectares de terres, émettre chaque année 2.740 tonnes de substances polluantes et provoquer le prélèvement et la pollution annuels ''de 22 milliards de litres d'eau douce provenant de la rivière Athabasca''.

Les Amis de la Terre demandent ''l'abandon de ce projet contraire à l'intérêt public, et le redéploiement des investissements vers des économies d'énergie et le développement des énergies propres, renouvelables et équitables''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…