En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'appel d'offres sur les technologies solaires innovantes est lancé

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Annoncé en février par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, l'appel d'offres sur les technologies solaires innovantes est lancé. Il porte sur la réalisation et l'exploitation d'installations solaires situées en métropole. Il est segmenté en plusieurs familles et en trois périodes de candidature successives (70 MW chacune). Les dates limites de dépôt des offres s'étalent du 2 octobre 2017 au 30 septembre 2019.

Deux mécanismes de soutien sont prévus.

Type d'innovations

Type de soutien

Puissance requise

Volume sélectionné par période

Installations proposant des nouvelles conceptions d'intégration (par exemple intégration au bâti, intégration dans la chaussée, structures flottantes) et des innovations permettant une multifonctionnalité des produits (par exemple photovoltaïque et thermique)

contrat d'achat de l'électricité produite

entre 100 et 500 kWc

5 MW

Innovations portant sur les matériaux et composants constituant les modules photovoltaïques (ex : nouveaux matériaux d'encapsulation, nouvelle cellules, nouveau matériau silicium) et/ou sur les composants de gestion de puissance (ex : onduleurs, optimiseurs de puissance, boîtes de jonction)

contrat de complément de rémunération

entre 500 kWc et 3 MWc

20 MW

Innovation de système permettant une amélioration de la performance technique et/ou économique et/ou environnementale de l'installation photovoltaïque dans son ensemble

contrat de complément de rémunération

entre 500 kWc et 3 MWc

10 MW

 

Innovation liée à l'optimisation et à l'exploitation électrique de la centrale

 

contrat de complément de rémunération

entre 500 kWc et 3 MWc

20 MW

Agrivoltaïsme  : Les innovations concerneront en particulier les systèmes photovoltaïques et les outils et services de pilotage permettant d'optimiser la production électrique et la production agricole (ex : meilleur partage de la luminosité entre système photovoltaïque et cultures grâce à des structures mobiles en champs libres ou intégrées à des serres).

contrat de complément de rémunération

entre 500 kWc et 3 MWc

15 MW

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…