En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Stockage de déchets : la fiscalité allégée pour les installations qui ne sont plus en activité

Déchets  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Le 15 novembre, les députés ont adopté un amendement au projet de loi de finances pour 2020 (PLF 2020) qui vise à alléger la taxe foncière applicable aux installations de stockage de déchets qui ont cessé de produire des revenus liés à l'enfouissement des déchets.

« Il s'agit de changer la catégorie de calcul de la valeur locative pour les installations de stockage de déchets lorsque celles-ci ne sont plus en activité. En effet, lorsque des cellules de stockage sont pleines, donc en inactivité, on continue à les considérer comme des locaux industriels, alors que ce n'est plus le cas. Il en va de même pour les cellules rendues à d'autres usages », a expliqué Éric Woerth, le président LR de la commission des finances.

À compter du 1er janvier 2020, si la disposition reste en l'état dans le PLF en cours de discussion, ces installations seront donc considérées comme des locaux professionnels et non industriels, pour le calcul de la taxe. Et ce, même si elles continuent à produire du biogaz.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager