Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Produits chimiques : un inventaire européen des classifications et des étiquetages

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a publié le 13 février le premier inventaire européen des classifications et des étiquetages des substances chimiques. "Cet inventaire établit la classification de toutes les substances chimiques utilisées dans l'UE et permet ainsi d'identifier celles qui sont potentiellement dangereuses et susceptibles de nuire à la santé et à l'environnement", précise la Commission européenne.

Plus de 90.000 substances répertoriées

L'inventaire en anglais, accessible librement sur le site de l'ECHA, regroupe des données provenant de plus de trois millions de notifications, concernant plus de 90.000 substances, soumises par les fabricants et importateurs dans le cadre du règlement CLP ou enregistrés en vertu du règlement REACH.

Cette base de données doit permettre à l'industrie, et en particulier aux petites entreprises, d'accéder aisément aux informations relatives à la dangerosité d'une substance, de faciliter le classement et l'étiquetage des substances et des mélanges, ou de remplacer les substances dangereuses par des produits moins nocifs lorsque cela est possible.

"Cet inventaire renforcera la transparence et améliorera la sécurité de tous ceux qui sont appelés à manipuler des produits chimiques. Elle permettra à l'industrie d'opter pour des produits chimiques moins dangereux et permettra en définitive aux utilisateurs en aval et aux consommateurs de choisir des produits moins nocifs pour la santé et pour l'environnement", ajoute Janez Potočnik, commissaire chargé de l'environnement.

Vers une classification uniforme

La Commission avertit toutefois que l'inventaire est susceptible de contenir des informations divergentes pour des substances identiques, "car des classifications différentes peuvent avoir été notifiées par différentes entreprises pour la même substance dangereuse". L'inventaire doit donc servir de base aux entreprises qui devront s'efforcer "de convenir d'une classification uniforme pour une substance donnée", comme l'exige le règlement CLP.

A cette fin, l'ECHA doit élaborer un outil de communication spécifique qui facilitera les contacts entre les fabricants et les importateurs de produits chimiques. Il est prévu que l'Agence actualise régulièrement le contenu de l'inventaire.

Réactions1 réaction à cet article

 

les réactions à cet article

AWATEF | 23 février 2012 à 20h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager