En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le tram-train redonne vie à la voie ferrée Nantes-Chateaubriant

Inauguré en grandes pompes la semaine passée, le tram-train a permis de redonner vie à l'ancienne ligne ferroviaire Nantes–Chateaubriant dont l'exploitation avait cessé depuis 1980. L'objectif : stimuler le report modal et limiter le recours à l'automobile entre les deux villes.

Reportage vidéo  |  Transport  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com
Le tram-train redonne vie à la voie ferrée Nantes-Chateaubriant

La mise en service du Tram-train Nantes–Chateaubriant a permis de redonner vie à une très ancienne ligne ferroviaire dont l'exploitation avait cessé depuis 1980. Son lancement devrait intervenir à la fin du mois.

Des travaux d'un montant global de 300 millions d'euros ont été nécessaires à la réhabilitation de cette ligne longue de 64 km, couvrant notamment les frais d'interconnexion du réseau urbain et régional. Aujourd'hui, le Tram-train Nantes-Chateaubriant peut atteindre la vitesse de 100km/h sur le réseau ferré régional.

Ce défi technique concerne les voies, mais également les 24 rames du Tram-train, qui doivent répondre à toutes les normes existant sur le réseau ferré national pour garantir l'adaptabilité nécessaire à une circulation des rames en toute sécurité sur deux types de réseau.

Ce moyen de transport en commun hybride permet en effet de circuler en ville sur des voies de tramway, puis de circuler sur le réseau ferroviaire périurbain. Il augmente donc l'efficacité du maillage en rendant possible le passage du réseau urbain au réseau régional, sans rupture de charge.

Un des objectifs principaux de ce projet est de stimuler le report modal. Ses instigateurs espèrent par conséquent réduire le temps de transport de ceux qui utilisent déjà les transports en commun tout en captant certains usagers de la voiture. Cette ligne de Tram-train est la seconde en France, après celle de Mulhouse-Vallée de la Thur, mais d'autres projets sont en voie d'élaboration.

Réactions2 réactions à cet article

 

Je trouve ça génial, pour des lignes en déshérence où il paraît stupide de faire rouler du gros matériel à vide et sans cadencement adapté à l'exigence de mobilité des gens.
Prenons exemple sur les Pays-bas (toutes proportions gardées eu égard à leur densité de population), où les inter-cités sont cadencés à 15 mn.

philippeb81 | 11 février 2014 à 09h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On pourrait intercaler un (ou plusieurs) wagons de marchandises pour le fret?
Des vélos électriques(ou pas) pliants (ou pas) pour relier les gares desservies et le tour est joué.
Ras le bol des bagnoles

lio | 11 février 2014 à 12h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…