En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Projet métal : 19 millions de Français peuvent trier leurs petits emballages métalliques

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Aujourd'hui, 28 centres de tri, collectant les déchets de 19 millions d'habitants, sont équipés pour trier les petits emballages métalliques, ont annoncé les représentants du Projet métal, mardi 22 janvier. En septembre 2020, ce sont 3,75 millions de Français supplémentaires devraient pouvoir jeter ces petits emballages dans le bac jaune. Le Club de l'emballage léger en aluminium et en acier (Celaa) vise ensuite l'équipement de 32 centres de tri supplémentaires d'ici 2022. À cette date, 30 millions de personnes devraient être concernées.

950 tonnes récupérées sur plus de 40 000

Aujourd'hui, 84 000 tonnes d'emballages en aluminium sont mises sur le marché chaque année. La moitié est constituée de « petits emballages » et d'emballages souples, comme les dosettes de café, les blisters de médicaments, les petits papiers aluminium, les gourdes de compote, ou encore les opercules et couvercles… Sur cet ensemble, 950 tonnes sont dorénavant récupérées. Ces petits emballages représentent 8 % de l'ensemble des emballages aluminium triés (12 000 tonnes en 2018).

Le Projet métal a été lancé en 2014. Il a été initié par Nespresso et Bel, deux entreprises qui utilisent de nombreux petits emballages métalliques pour commercialiser leurs produits. Il a ensuite été déployé par le Celaa, l'Association des maires de France (AMF) et Citeo, l'éco-organisme en charge de la filière de responsabilité élargie du producteur pour les emballages ménagers.

Concrètement, il s'agit d'équiper les centres de tri courants de Foucault, afin de séparer l'aluminium du flux de déchets, et d'« overbands », un dispositif de tri électromagnétique placé au-dessus d'un tapis de convoyage pour séparer les déchets en acier.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,

Confirmez-vous que j'ai bien compris : 

Total emballages Alu mis sur le marché : 84 kT/an.
Total emb Alu recyclé : 12 kT/an (14% de la mise sur le marché) dont les alus «projet métal».
Total emb Alu «projet métal» : 0.95 kT/an (1%).

Si tel est le cas, l'impact parait très mesuré pour l'instant. Sait-on la hausse de captage engendré pour un centre de tri qui s'équipe  ? (+30% d'alu ?).

Je vous remercie.

Cdt,

Nicolas | 27 janvier 2020 à 23h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager