Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pas de reprise de la Mia Electric

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet
Environnement & Technique N°339 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°339
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Placé en mars dernier en liquidation judiciaire, le constructeur Mia de véhicules électriques basé à Cerizay (Deux-Sèvres) ne sera pas repris, a tranché le 31 juillet le tribunal de commerce de Niort.

Trois candidats - la principale actionnaire de Mia Michèle Boos au sein du consortium Mia Génération, le fabricant de batteries E4V dont la Mia est équipée et la société NSD2 (Network Strategy Distribution Development) - avaient déposé des offres qui n'ont pas été retenues par le juge-commissaire. Le tribunal a estimé que "les offres de reprise totale s'inscrivent dans le cadre d'une poursuite d'activité" et qu'elles "s'apparentent donc à une cession d'entreprise ou de fonds de commerce avec une partie des effectifs licenciés par la liquidation judiciaire".

Le tribunal a par conséquent décidé de "faire vendre aux enchères les actifs de l'entreprise" en septembre.

La région Poitou-Charentes détient 12% des parts de Mia Electric. La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, ex-présidente de la région, espérait un partenariat avec Bolloré pour installer ses batteries électriques sur les véhicules.

Réactions1 réaction à cet article

 

En tant qu'ancien salarié, je peux vous expliquer pourquoi cette voiture n'a pas marché. Le premier souci et de taille: elle n'était pas rentable. Il aurait fallu selon notre direction en vendre 12000 par ans. Il en a été fabriqué 1200 en 3 ans. Cherchez l'erreur. Et en plus quasiment aussi chère que la Zoé... En plus, elle ne plaisait pas et n'était pas fiable (je pourrais vous énumérez plein de défaut). Je pense avoir été clair...

capot | 21 août 2014 à 13h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager