En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une énergie concertée et bénéfique pour les territoires

Eolien : plein cap vers la COP 21 Actu-Environnement.com - Publié le 16/11/2015

Fruit d'un processus de concertation entre développeurs, collectivités et populations locales, un projet éolien suit une chronologie bien définie et demeure encadré par un cadre réglementaire strict pour une prise de décision transparente et démocratique.

Eolien : plein cap vers la COP 21  |    |  Chapitre 2 / 13
Environnement & Technique HS Eolien Téléchargez le Hors Série E&T spécial éolien, édition 2015
[ Télécharger le PDF gratuit | Visionner en ligne gratuit | Acheter la revue ]

Aujourd'hui, l'éolien se présente comme un véritable atout pour les collectivités locales. Véritables acteurs du processus de concertation en amont, celles-ci sont ensuite en mesure de tirer pleinement parti de la présence d'un parc éolien sur leur territoire en aval. Un projet éolien est avant tout le fruit d'un processus de concertation entre développeurs, collectivités et populations locales. Ce processus suit une chronologie bien définie et demeure encadré par un cadre réglementaire strict, garantissant une prise de décision transparente et démocratique.

Ainsi, que ce soit dans l'hypothèse où elle contacte directement un développeur ou est contactée par celui-ci, une collectivité délibère en faveur d'un projet éolien. Ce n'est qu'ensuite que les études techniques nécessaires à l'érection des éoliennes, portant notamment sur les aspects paysagers et environnementaux, sont lancées par le développeur. Parallèlement le développeur met en œuvre avec la collectivité un processus de concertation afin de rechercher l'implantation la plus optimale au regard des enjeux locaux. S'ouvre ensuite une phase d'enquête publique afin de recueillir les avis des riverains sur le projet. La concertation avec les parties prenantes est ainsi continue durant l'élaboration et l'instruction du projet mais ce ne sont ni les développeurs, ni les collectivités qui décident in fine de l'implantation d'un parc, mais bien le Préfet.

Les acteurs de la filière éolienne s'engagent

Toutefois, c'est par un attachement à ces valeurs de transparence et de démocratie que France Energie Eolienne s'est dotée depuis 2013 d'un Comité d'éthique, qui a pour mission de définir les bonnes pratiques de la profession. Une Charte éthique a été adoptée et porte la détermination des professionnels de l'éolien à conduire les projets en concertation avec les acteurs locaux : élus, collectivités territoriales, associations de riverains ou particuliers. Elle vise à promouvoir l'esprit d'excellence et les démarches responsables à chaque étape de la vie des projets, depuis leur conception jusqu'à leur démantèlement. France Energie Eolienne souhaite par ce biais tenir compte des enjeux des territoires.

Une énergie intégrée et qui profite à tous

Ce travail de concertation entre collectivités et développeurs a porté ses fruits ces dernières années puisque l'institut CSA a relevé dans un sondage que 70% des personnes habitant à moins de 1.000 m d'un parc ont une image positive de l'éolien et 71% les trouvent bien intégrées au paysage.

Et si l'éolien est bien accepté par les riverains, c'est également parce que ceux-ci peuvent constater ses effets bénéfiques sur le tissu économique local. L'étude, l'installation et l'exploitation d'un parc éolien permettent de générer de nouvelles ressources pour les collectivités et par la création d'emplois locaux. Les investissements ne doivent pas nécessairement provenir des communes, ils peuvent aussi être réalisés par des entreprises ou des habitants. Des effets bénéfiques sont ainsi possibles sans dépenses de la part de la commune. Si la commune réalise elle-même des investissements, ces derniers peuvent constituer un placement financier intéressant grâce aux nombreux effets positifs induits et aux retombées économiques qui en résultent.

L'éolien au service de l'attractivité des territoires

Des succès comme les parcs éoliens de Fruges (Pas-de-Calais) ou de Saint-Georges-sur-Arnon (Indre) ont démontré que l'éolien est facteur de redynamisation des territoires et le prologue d'un cercle vertueux pour les collectivités. A Fruges, ce ne sont pas moins de 45 emplois directs qui ont été créés suite à l'installation du parc éolien, qui a aussi permis à la communauté de communes de financer de nombreux projets locaux d'infrastructures. A Saint-Georges-sur-Arnon, la commune a créé une société d'économie mixte (SEM) et a su convaincre des partenaires financiers d'investir avec elle 66 millions € dans la réalisation de deux parcs de 46 MW au total. Propriétaire des exploitations, la SEM touche, depuis 2010, les revenus de l'électricité issue de leur exploitation permettant ainsi de financer des travaux de rénovation énergétique renforçant l'attractivité du territoire.

Les opportunités offertes par le financement participatif

L'intégration des projets éoliens dans les territoires s'est également accompagnée ces dernières années de la possibilité offerte aux riverains de devenir propriétaires d'une partie ou de l'intégralité d'un parc éolien. Les premières expérimentations d'investissement participatif en France ont été mises en œuvre en 2011. Son succès traduit depuis à la fois une prise de conscience de l'importance de la lutte contre le changement climatique au niveau local ainsi qu'une volonté des populations locales de participer à leur échelle à l'attractivité de leur territoire. Ainsi renforcés par la récente loi de transition énergétique pour la croissance verte adoptée en août 2015, les dispositifs d'investissement participatif sont en plein développement dans le secteur de l'éolien permettant aux collectivités et citoyens de prendre une part active dans le financement de la transition énergétique.

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…