En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'InVS étudie l'impact de la pollution des sols dans deux communes aveyronnaises

Exposés à des activités historiques de production de Zinc, les sols de deux communes de l'Aveyron sont contaminés au plomb, cadmium et arsenic. L'InVS lancera en octobre une campagne pour connaître les impacts de ces polluants sur les habitants.

Aménagement  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Sur demande de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass), de l'Institut de veille sanitaire (InVS) et son antenne en région Midi-Pyrénées (Cire), des prélèvements de sol ont été réalisés en novembre 2007 sur la commune de Viviez et d'Aubin (hameau du Crouzet) en Aveyron afin d'évaluer les niveaux de contamination des sols sur toute cette zone, liée à des activités historiques d'environ 150 ans de production de Zinc.

Les résultats ont montré des concentrations élevées en plomb, en cadmium et en arsenic dans les sols et dans les légumes cultivées sur place. La population résidente est exposée principalement par les poussières et l'auto-consommation de végétaux.

Aussi, cette expertise de l'InVS souligne qu'une imprégnation excessive à ces trois métaux peut avoir des conséquences sur la santé pouvant conduire au développement de maladies graves comme le saturnisme chez l'enfant de moins de 6 ans. Une accumulation de cadmium dans l'organisme provoque quant à lui des maladies rénales tandis qu'une imprégnation d'arsenic augmente le risque de lésions de la peau voire de cancer cutané.

Mais comme toutes ces maladies peuvent avoir de multiples autres causes qu'une imprégnation à ces métaux, le seul moyen d'évaluer précisément le risque pour la santé en lien avec la pollution des sols est de mesurer ces métaux dans l'organisme c'est-à-dire de mesurer l'imprégnation, souligne l'InVS.

Dans ce contexte, la Ddass et la Cire-InVS conduiront, du 6 au 31 octobre 2008 une campagne de dépistage gratuit du saturnisme et des atteintes rénales liées au cadmium, ainsi que des mesures d'imprégnation à l'arsenic sur les communes de Viviez et d'Aubin. Cette campagne se déroulera au domicile des personnes volontaires. Elles concerneront toute la population de Viviez et du hameau du Crouzet, soit environ 1.700 personnes.

Cette étude sera proposée à tous les adultes et enfants à partir de 2 ans et habitant actuellement à Viviez ou au Crouzet depuis plus de 6 mois. Afin de mieux comprendre les sources locales d'exposition à ces métaux, cette étude sera également proposée à des personnes volontaires de la commune de Montbazens qui n'ont pas été exposées à cette pollution des sols.

Un questionnaire sera donné et un prélèvement d'urines effectué auprès de tous les participants de Viviez, Le Crouzet et Montbazens. Le dépistage du saturnisme, qui ne concerne que les enfants et les femmes enceintes, sera quant à lui réalisé à partir d'une prise de sang.

Le nombre de participants nécessaire pour l'étude analytique est de 920 sujets (600 en zone exposée, 320 en zone non exposée). Environ 450 adultes exposés professionnellement seront inclus en sus dans l'étude descriptive en zone exposée, précise l'Institut de veille sanitaire.

Les résultats individuels des dosages biologiques (cadmium, arsenic, RBP et albumine urinaires, plombémie le cas échéant) seront adressés aux participants accompagnés de recommandations en fonction des niveaux d'imprégnation mesurés, au cours du 1er semestre 2009. Les résultats finaux de l'étude seront inclus dans un rapport mis à disposition du public, et présentés aux communes concernées lors d'une réunion publique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager