En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réseau Ferré de France signe un PPP avec la société Synerail

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Réseau Ferré de France (RFF) a annoncé avoir signé le 18 février, le premier contrat de partenariat public-privé (PPP) avec la société Synerail, d'un montant d'un milliard d'euros pour le déploiement du système GSM-R (Global System for Mobile communication – Railway), réseau de télécommunication numérique dédié au transport ferroviaire.

Synerail regroupe comme actionnaires Vinci, SFR, Axa Private Equity (fonds infrastructure) et TDF. Il s'agit ''du plus important PPP signé en France à ce jour, et contribue au plan de relance initié par le Gouvernement'', a souligné RFF dans un communiqué.

Le contrat porte sur la construction et l'exploitation pendant 15 ans d'un réseau de télécommunication ferroviaire déployé progressivement jusqu'en 2015 sur 14.000 km de voies, a précisé RFF. Ce système, va remplacer l'actuel basé sur des télécommunications analogiques Radio Sol Train (RST) qui permet la communication entre les conducteurs de trains. Il permettra de contribuer à la constitution d'un réseau européen, avec un unique système de communication, compatible et harmonisé (interopérable) entre les réseaux ferrés, en remplacement des 35 systèmes radio existants, indique RFF.

Le montant du contrat d'un milliard d'euros, est réparti à peu près également entre les coûts d'investissement d'une part, et les coûts d'exploitation et de maintenance d'autre part. Le financement du projet est apporté par un groupe de banques piloté par le Crédit Agricole, et constitué de BBVA, Bayern LB, Dexia, Intesa, KfW, Santander et Sumitomo. La Caisse des Dépôts et la Banque européenne d'investissement ''interviennent pour assurer leur refinancement partiel à la mise en exploitation''.

D'autres projets de partenariat public privé, notamment ferroviaires, devraient être prochainement finalisés, selon RFF, parmi lesquels les lignes nouvelles à grande vitesse Tours-Bordeaux, Le Mans-Rennes, et le contournement de Nîmes et Montpellier.

Réactions1 réaction à cet article

 
Descente

C'est magnifique ... Le transport public confie un contrat crucial d'un milliard d'euros à un consortium privé , contrat financé par des fonds ... publics... ! Schuss... tout le monde a les yeux ailleurs ! Merci Vancouver !

HARPAGE | 22 février 2010 à 12h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager