Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Centrale nucléaire du Tricastin : une juge d'instruction chargée d'une enquête pénale

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Un ancien cadre de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) avait révélé une politique de dissimulation des incidents par la direction et déposé une plainte contre EDF en octobre 2021. À la suite à cette plainte, le procureur de la République de Marseille a ouvert une information judiciaire contre X portant sur une douzaine d'infractions potentielles au Code pénal et au Code de l'environnement, informe l'AFP. Cette enquête pénale est confiée à une juge d'instruction du pôle de santé publique de Marseille.

Le salarié, qui sollicite le statut de lanceur d'alerte, estime que diverses anomalies, comme la surpuissance d'un réacteur, en juin 2017, ou une inondation interne, en août 2018, n'auraient pas été déclarées correctement à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

En novembre 2021, cinq associations ont déposé une plainte contre EDF en raison de la gestion jugée « calamiteuse » du risque sismique par les dirigeants de la centrale, après le classement sans suite d'une première plainte. L'ASN avait demandé, en juin 2019, un renforcement de la digue du canal de Donzère-Mondragon, qui protège la centrale, après avoir imposé, en septembre 2017, la mise à l'arrêt des quatre réacteurs du fait d'un risque de rupture de cette digue. L'exploitant doit réaliser, avant fin 2022, les travaux permettant à la digue de résister à un séisme extrême.

Réactions5 réactions à cet article

 

C'est pas simple. Sans doute que c'est une question d'argent, tout renforcer, contrôler, changer.
Il n'y a pas eu de personnes irradiées, semble-t-il, ce qui est déjà positif.
Mon petit compteur de radiation sonne pour les injections de produits médicaux radioactifs, cela reste actif quelques jours. Il faut considérer l'atome comme utile, mais le coût est élevé.

28plouki | 10 juin 2022 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@28plouki
Si, c'est très simple: le nucléaire, si tant est que l'on en accepte les risques inhérents (ce qui n'est pas mon cas, considérant que produire des déchets radioactifs pour des milliers d'années est un pari totalement fou!), est incompatible avec le capitalisme et l'économie de marché qui font que des opérateurs seront toujours tentés de privilégier leurs résultats aux normes de sécurité, fussent-elles les plus sévères....

BIB57 | 10 juin 2022 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BIB57, le régime qui gérait Tchernobyl était donc capitaliste ?

Albatros | 21 juin 2022 à 15h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Albatros
En quelque sorte oui, un capitalisme d'Etat faisant fi du long terme comme le néolibéralisme actuel de nos contrées....
En conclusion le nucléaire semble bien incompatible avec toute forme de société humaine!

BIB57 | 22 juin 2022 à 12h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BIB57, je ne vous suis pas dans ce pessimisme. Il faut véritablement accroître la maîtrise des risques nucléaire (il est là, il faut le gérer) et surtout développer fortement la recherche en la matière car il me semble que l'avenir énergétique à long terme de notre civilisation dépend en partie de cette source d'énergie.
Sans omettre évidemment de développer correctement et à bon escient les renouvelables avec le souci des spécificités locales.
M'enfin j'ai peur que le manichéisme ambiant ici me condamne déjà avant la lecture de la seconde ligne de ma contribution.
Merci à Actu E de ne pas (pas encore ?) me censurer totalement.
Merci à eux aussi de bien vouloir modérer les insultes et procès d'intention qui me sont très souvent adressés dans ce fil.
Courage !

Albatros | 22 juin 2022 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Système de prévention incendie pour broyeurs dans l'industrie du recyclage BERTHOLD FRANCE SAS