En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'UE adopte des plans de sauvegarde pour les anguilles et les thons

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Les 27 ont adopté lundi au Conseil des ministres européens de l'agriculture et de la pêche qui se tient à Luxembourg des plans de sauvegarde pour les anguilles et les thons rouges, deux espèces menacées d'extinction par une pêche excessive. Le conseil des ministres des pêches, redonne un semblant de cadre légal à une pêcherie actuellement hors de tout de contrôle, mais reste très loin de répondre à l'enjeu principal : la préservation de l'espèce, a indiqué Greenpeace dans un communiqué. Lundi 11 juin, la France et l'Italie ayant levé leurs objections, les ministres européens se sont mis d'accord sur les mesures de sauvegarde issues des négociations de l'ICCAT (Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique) en novembre 2006 à Dubrovnik. Modeste, totalement décorrélé des recommandations scientifiques et beaucoup trop tardif, ce plan a pour seul mérite de fixer un cadre technique et réglementaire, inexistant jusqu'à présent... Il faut maintenant le faire évoluer, a commenté Stephan Beaucher, de Greenpeace France. Parmi les principales mesures entérinées : un total autorisé de captures (TAC) à 29 500 tonnes, soit 10 % de baisse par rapport à 2006. Ce tonnage est toutefois le double de ce que recommandent les scientifiques pour éviter l'effondrement à court terme du stock, soit 15 000 tonnes, souligne Greenpeace. Une autre mesure (qui ne rentrera en application qu'à partir de 2008) fixe la taille minimale de capture à 30 kilos. En outre, la pèche sera limité à 6 mois avec fermeture le 30 juin. Mais selon, l'association, cet encadrement est considéré par les scientifiques comme notoirement insuffisant, compte tenu de la période de reproduction du thon rouge : du 20 mai au 20 juin. Enfin, les survols en avion de la méditerranée pour repérer les bancs de thon sont désormais interdits et la création d'une clause de réévaluation annuelle qui permettre de réévaluer l'ensemble des mesures précédentes à l'aune d'une évaluation du stock.
Les ministres ont également adopté un plan de reconstitution des stocks d'anguille. Chaque pays devra soumettre avant fin 2009 à la Commission un programme pour permettre à 40% des anguilles de quitter les eaux intérieures pour rejoindre la mer.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…