Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le projet de centre commercial Val Tolosa bute sur l'absence d'intérêt public majeur

En portant un nouveau coup au projet toulousain, le Conseil d'Etat affine sa jurisprudence sur les dérogations "espèces protégées". L'absence d'une raison impérative d'intérêt public majeur condamne le projet.

Aménagement  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.235.41.241
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
La réglementation sur les espèces protégées constitue de plus en plus un garde-fou contre les projets d'aménagement non respectueux de l'environnement. C'est le cas du contournement de Beynac (Dordogne), dont le Tribunal administratif de Bordeaux a annulé l'autorisation en avril dernier. C'est aussi le cas de Val Tolosa, un projet de centre commercial de 60.000 mètres carrés de surface de vente qu'il était prévu de construire sur la commune de Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne), en périphérie...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager

UT 9000 : localisateur de canalisations et câbles enterrés SEWERIN