En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les actionnaires de Total rejettent la « résolution climat »

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Les actionnaires du groupe pétrolier Total ont rejeté, ce vendredi 29 mai, la proposition de « résolution climat » présentée en avril par onze actionnaires. Le projet de résolution, qui demandait à l'entreprise « d'aligner ses activités avec les objectifs de l'Accord de Paris », a été repoussée par 83,20 % des votes exprimés, à l'occasion d'une assemblée générale marquée par de nombreuses questions relatives aux enjeux environnementaux et climatiques liés à l'exploitation pétrolière.

Devant les actionnaires du groupe, Patrick Pouyanné s'est montré sceptique concernant la résolution des onze actionnaires, parmi lesquels figurent Meeschaert Asset Management, La Banque Postale AM, le Crédit Mutuel AM et Ecofi Investissements, une filiale du Crédit Coopératif. À ses yeux, elle soulève des « questions juridiques ».

Le P-DG de Total a surtout insisté sur les nouveaux objectifs climatiques de Total à l'horizon 2050. L'entreprise, a expliqué le P-DG de Total, est un groupe pétrolier qui ambitionne de progressivement diversifier son offre en augmentant la part des renouvelables. « Il y va de la pérennité de l'entreprise », a-t-il expliqué, concédant que Total doit prendre en compte les attentes de la société. Pour autant, le cœur de l'activité de l'entreprise reste la fourniture de pétrole, en réponse à la demande des clients, a-t-il rappelé.

Réactions2 réactions à cet article

 

C'est une honte il faut nationaliser total et tout ce qui concerne la production d'énergie.

BJ50320 | 02 juin 2020 à 09h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

83.20 %, mazette ! Un score à faire rêver bien des potentats africains. A ce niveau, ce n'est plus un rejet, c'est un camouflet adressée à celles et ceux qui songent à une consomation vertueuse de l'énergie.
Il est vrai que notre multinationale "cocorico" s'est engagée sur le climat... à l'horizon 2050. D'ici le 31 décembre 2049, on a bien le temps de réagir, pas vrai ?
Cela me rappelle un vague slogan de naguère, qui était, je crois :
"TOTALement irresponsable".

Tonton Albert | 02 juin 2020 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager