En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Incorporation d'agrocarburants : la guerre des chiffres reprend

Le dossier des agrocarburants revient sur le devant de la scène. Le Parlement européen réitère sa volonté de limiter à 6% d'ici 2020 leur taux d'incorporation dans les transports relançant ainsi le bras de fer avec les Etats membres.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.92.74.105
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
La commission environnement du Parlement européen s'est prononcée mardi 24 février sur l'incorporation d'agrocarburants de première génération dans les transports. Suite à une proposition de la Commission européenne datant d'octobre 2012 de réduire ce taux à 5% d'ici 2020 (contre 10% prévu dans la directive actuelle), la guerre fait rage depuis entre les Etats membres et le Parlement. A l'origine, la Commission souhaitait réduire l'utilisation d'agrocarburants de première génération pour...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager