Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Aides à la transition : l'Ademe ouvre une plateforme pour faciliter les démarches des entreprises

Gouvernance  |    |  F. Gouty

Renforcer la lisibilité et, in fine, le recours aux aides de l'État : tel est l'objectif de « Mission transition écologique », une nouvelle plateforme numérique ouverte par l'Agence de la transition écologique (Ademe). Actuellement dans une version bêta (en vue de son amélioration par les retours d'expérience des premiers utilisateurs), ce portail (1) se destine avant tout aux très petites (TPE) ou aux petites et moyennes entreprises (PME). Il leur offre, d'une part, la possibilité d'effectuer un autodiagnostic pour les orienter vers l'accompagnement le mieux indiqué et, d'autre part, leur facilite les procédures administratives pour y souscrire. « L'entreprise n'aura plus à saisir à nouveau toutes ses informations auprès des opérateurs au moment de déposer sa demande », indique l'Ademe.

Comme elle le souligne elle-même, « de nombreuses entreprises n'ont pas encore connaissance de ces dispositifs, ce qui peut entrainer un phénomène de non-recours aux aides ». Cette nouvelle plateforme répond en effet directement aux constats de l'Inspection générale des finances (IGF), sollicitée en amont de la loi Industrie verte. Rendu en avril et publié le 22 novembre, son rapport (2) atteste d'une « multiplication non coordonnée des dispositifs » (au nombre de 340, en ce qui concerne l'Ademe, Bpifrance, la Caisse des dépôts, les chambres de commerce et d'industrie et les chambres de métiers et d'artisanat) et d'une « offre à la fois peu cohérente et peu lisible pour les bénéficiaires ». L'État y a pourtant consacré près de 2 milliards d'euros de son budget en 2022.

Et l'IGF de remarquer : « Plus qu'une plateforme en ligne d'orientation supplémentaire, une feuille de route et une discipline d'évaluation partagées entre l'État et ses opérateurs doivent permettre d'engager une dynamique d'accessibilité et d'efficience des aides à la transition écologique des entreprises, dans le cadre d'une gouvernance pilotée par le Secrétariat général à la planification écologique (SGPE). »

1. Accéder au site web
https://mission-transition-ecologique.beta.gouv.fr/
2. Télécharger le rapport de l'IGF
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-43055-rapport-igf-aides-transition-ecologique.pdf

Réactions1 réaction à cet article

Cela doit bien faire 50 ans que j'entends cette offre d'aide aux créateurs, sans doute cela existe mais la bureaucratisation administrative s'amplifie, avec l'Europe en plus. Certains sont contre l'Europe, c'est un peu être contre le vent, ou la pluie, elle existe, il faut la simplifier ... trop de charges, trop de tribunaux de tout. Il serait plus simple de laisser au secteur privé le soin d'aider ou non, avec la banques, dont c'est le job. Le gros souci des administrations est l'absence de responsabilité, on le voit dans la pratique, et c'est notre catastrophe à tous.

28plouki | 04 décembre 2023 à 09h29 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires