En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rénovation des copropriétés fragiles : l'Anah élargit ses aides en janvier 2017

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

A compter du 1er janvier 2017, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) proposera deux nouvelles aides pour aider les copropriétés fragiles et en difficulté à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Dans le cadre de son programme de lutte contre la précarité énergétique "Habiter mieux", l'Anah financera les travaux des copropriétés fragiles, permettant un gain énergétique de 35% au minimum. Elle aidera également les syndicats de copropriétaires à financer une assistance à maitrise d'ouvrage (AMO). Le montant maximum par logement de cette aide, annoncée en juillet dernier par les ministres de l'Environnement et du Logement, est de 3.930 €. Une prime forfaitaire viendra compléter cette offre dont le montant sera fixé par décret, a précisé l'Anah dans un communiqué.

L'objectif de l'Agence est de contribuer à la rénovation énergétique de 100.000 logements en 2017 dont 30.000 logements de copropriétés fragiles. Le programme "Habiter Mieux copropriétés fragiles" est l'un des 12 lauréats de l'appel à projets lancé par Ségolène Royal, pour lutter contre la précarité énergétique dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE).

Aide pour l'ingénierie du portage ciblé

L'Anah proposera également une aide permettant d'accompagner le portage ciblé pour compléter le financement qu'elle assure déjà pour les travaux des copropriétés en difficulté.

Le portage ciblé "permet de faciliter le traitement de la dette de la copropriété en offrant un soutien aux propriétaires les plus endettés, le plus souvent par le rachat de leur bien", explique l'Anah. "L'acquisition par un opérateur missionné à cet effet (aujourd'hui le plus souvent des organismes HLM) permet de réaliser les travaux nécessaires, de redresser les comptes de la copropriété en conservant pendant un temps limité la propriété du logement avant de le revendre à prix maîtrisés. Les ménages dont le logement a été acquis sont accompagnés pour être relogés".

Cette nouvelle aide sera d'un montant maximum de 21.000 euros par logement sur six ans. Elle permettra de couvrir la maîtrise d'ouvrage et la conduite de projets, l'accompagnement social et le relogement, les frais de gestion.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…