Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Animaux nuisibles : les listes départementales publiées

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson

L'arrêté qui fixe la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces d'animaux classés nuisibles pour chaque département est paru au Journal officiel du 20 août.

Il fixe pour trois ans la liste des espèces et les territoires visés dans chaque département. Dix espèces peuvent être concernées : la belette, la fouine, la martre, le putois, le renard, le corbeau freux, la corneille noire, la pie bavarde, le geai des chênes et l'étourneau sansonnet.

Un changement notable par rapport au projet soumis à la consultation du public en juillet est à noter : le projet prévoyait que les préfets pouvaient prendre des arrêtés pour prévoir des modalités de destruction plus contraignantes. Cette possibilité est supprimée dans la version finale : la révision de ces dispositions nécessitera un arrêté ministériel sur propositions motivées des préfets.

Ce texte vient compléter le nouveau dispositif réglementaire de classement des animaux nuisibles. Il s'ajoute à l'arrêté du 3 avril 2012 qui classe nuisibles six espèces envahissantes sur l'ensemble du territoire métropolitain : le chien viverrin, le raton laveur, le vison d'Amérique, le ragondin, le rat musqué et la bernache du Canada. Il s'ajoute également à un deuxième arrêté du 3 avril 2012 qui fixe la liste des trois espèces qui peuvent être classées nuisibles par arrêté préfectoral annuel : le lapin de garenne, le pigeon ramier et le sanglier.

Réactions7 réactions à cet article

 

Heu, je comprends bien le principe de nuisance, quoique l'économie en question puisse a son tour être assez nuisible merci!

Mais dans cette proportion, on appel ça de la biodiversité au Québec! Ou comment Jean de La Fontaine est devenu un mythe!

Le « lapin de garenne », une nuisance. Y son fou c'est frança ; - )

Bonne chasse!

Oznog | 21 août 2012 à 14h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et sinon personne ne se dit que l'homme est nuisible lui???

Parce que dans cette espèce là aussi faudrait faire des coupes drastiques!!! 6,5 milliards !!! c'est encore pire que 3 pauvres ragondins qui creusent un trou dans le marais ou un pauvre chien viverrin! D'ailleurs il y en a tellement trop de cette espère que j'en ai jamais vu de ma vie et que je ne connaissais même pas le nom !!!!

Je ne sais pas où on va mais pauvre planète et pauvres espèces animales et végétales !!!

muybien29 | 21 août 2012 à 16h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Nuisibles? La belette, la fouine ou autre martre on le défault de s'attaquer aux petits animaux sauvages. Ceci est trés interressant quand il s'agit de mulot ou autre "rat" sauvage, car cela concours à la protection des cultures mais par contre lorsque la pitance est constituées par une portée de lapin de garennes ou de perdrix cela a le pouvoir de faire hurler les chasseurs qui ne supportent pas cette concurence déloyale. Donc il faut éliminer ces prédateurs, mais voila le hic, les lapins se mettent à pululer et les agriculteurs se plaignent eu aussi, donc on élimine les lapins. CHERCHER L'ERREUR. L'homme ne supporte pas de concurence ni la moindre nuisance, IL FAUT ELIMINER.

Duport Claude | 22 août 2012 à 15h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

en tant que chasseur occasionel et de moins en moins motive
par la chose cette notion de nuisible me choque aussi
comme si la faune sauvage se resumait aux quelques bestioles
oui c et le nom qu elles meritentqui constituent le menu des dits
chasseurs alors qu elles s elevent en cage pour la plupart et
ne sont donc pas menacees de disparu ce sera definitif et nous serons
seuls avec ces volailles de tir quelle perspective rejouissante!

souinam | 09 septembre 2012 à 08h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le renard que j'ai aperçu dans mon jardin à plusieurs reprises ne me generait qu' en tant que prédateur des merles qui y vivent depuis de nombreuses années ; en ce qui concerne une fouine qui a grimpé dans mon mirabellier , elle peut manger les derniers fruits sans problème ; par contre, j'aimerais pouvoir demander conseil au cas ou les animaux deviendraient invasifs ; y a t il un organisme que l'on peut consulter à ce sujet ?

josy | 11 septembre 2012 à 17h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le blaireau est il considère comme animal nuisible dans les Vosges .je vous serai reconnaissante de me répondre merc d avance

Brimbelle88 | 05 avril 2013 à 21h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je ne vois rien a rajouter l homme ne supporte plus aucune concurence
animale alors tout ce qui vole courre ou marche sans son autorisation
c est a dire ne lui raporte rien est considere inutile donc indesirable
et pourtant il parle de biodiversite
je continerais a mon modeste niveau a combattre cet etat de chose
mais je suis tres pessimiste pour l avenir

souinam | 08 avril 2013 à 12h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil juridique en matière de biodiversité et d'espèces protégées Cabinet Valentin Renoux - Avocat

Formations professionnelles

VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT