Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'approche technologique du Sedif pour la qualité de l'eau potable divise

Le Syndicat des eaux d'Île-de-France compte équiper quatre usines d'eau potable du procédé d'osmose inverse basse pression en commençant par celle d'Arvigny. Les oppositions au projet sont toutefois fortes. Le préfet doit arbitrer d'ici la fin de l'année.

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
L'approche technologique du Sedif pour la qualité de l'eau potable divise
Actu-Environnement Le Mensuel N°419 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°419
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Une chose est sûre : le projet d'installer un Article publié le 05 novembre 2021

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

A lire aussi

Offres d'emploi

Formations professionnelles

Aquaphon® A200 : détecteur électroacoustique de fuites pour réseaux d\'eau SEWERIN