Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Emballages ménagers : le taux de recyclage global a atteint 65,5 % en 2023

Déchets  |    |  P. Collet
Actu-Environnement le Mensuel N°445
Cet article a été publié dans Actu-Environnement le Mensuel N°445
[ Acheter ce numéro - S'abonner à la revue - Mon espace abonné ]

En 2023, le taux de recyclage des emballages ménagers a atteint 65,5 %. Ce taux est en ligne avec les objectifs fixés dans le dernier cahier des charges de la filière : passer de 63 % en 2024 à 69 % en 2029. S'agissant des papiers graphiques, le taux de recyclage atteint 60 %, pour un objectif réglementaire fixé à 65 % pour 2023 et qui doit atteindre 70 % en 2029.

À noter que désormais, le taux de recyclage est calculé selon la méthode européenne harmonisée qui ne comptabilise que les quantités entrant effectivement dans le procédé de transformation de la matière. Le précédent calcul, basé sur les volumes en sortie de centres de tri, comptabilisait des impuretés et aboutissait à des résultats plus élevés (de l'ordre de 72 % pour un objectif de 75 %).

Au-delà du taux de recyclage global, Citeo précise les taux pour cinq matières. Deux sont conformes aux objectifs : l'acier, avec 86 % de recyclage (objectif de 70 % en 2025 et de 80 % en 2030), et le verre, avec 86 % (objectifs de 70 % et 75 %). En revanche, le papier-carton (avec un taux de 63 %, pour des objectifs de 75 % et 85 %), l'aluminium (36 % et des cibles à 50 % et 60 %) et, surtout, les plastiques (24,5 %, pour des objectifs de 50 % et 55 %) sont encore loin du compte.

Les emballages en papier-carton sont certes « plutôt bien triés », mais les volumes mis en marché « connaissent toujours une forte augmentation ». S'agissant des plastiques, Citeo insiste sur l'amélioration de la situation. « On observe une hausse de plus de 6 % des quantités recyclées grâce à la simplification du geste de tri et au développement de nouvelles filières de recyclage », explique l'éco-organisme.

Plusieurs projets ont avancé

L'année 2023 a aussi marqué l'accélération de plusieurs projets portés par l'éco-organisme. C'est le cas de la relance de la consigne pour réemploi : cinq emballages standards ont été développés et le projet ReUse, visant à faire émerger un dispositif de réemploi mutualisé national, a été lancé avec dix producteurs et distributeurs (Andros, Biocoop, Carrefour, Coca-Cola, Danone, Ecotone, Heineken, Intermarché, Leclerc et Nestlé Waters). De même, 35 millions d'euros ont été alloués à 152 projets dans le cadre de l'appel à projets « EncoRE plus de réemploi ». Cette année, la somme atteindra 100 millions d'euros.

En matière de collecte, on peut retenir la généralisation de la simplification du geste de tri (qui concerne la quasi-totalité du territoire), ainsi que le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) doté de 62 millions d'euros sur 2023-2024 pour accompagner la collecte hors foyer. Enfin, Citeo a lancé le surtri des emballages plastiques (avec l'inauguration du centre de Bourgogne Recyclage à Ruffey-lès-Beaune en Côte-d'Or) et l'allocation de lots d'emballages en plastique aujourd'hui peu, mal ou pas recyclés à des opérateurs.

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Pesage du papier recyclé - Mesure de débit massique DuoSeries LB 472 BERTHOLD FRANCE SAS
La nouvelle génération X-TRACT pour le recyclage de l'aluminium TOMRA