En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : 2013, l'année de tous les records selon une étude de la Société météorologique américaine

Gouvernance  |    |  Cyrielle Chazal  |  Actu-Environnement.com

Dans une étude publiée le 17 juillet, la société de météorologie américaine s'est basée sur une douzaine d'indicateurs du climat afin de dresser le bilan de l'année 2013. Le rapport, réalisé grâce à 425 scientifiques de 57 pays à travers le monde, met en lumière sept tendances principales observées au cours de l'année dernière.

D'abord, la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère a continué d'augmenter, rappelle le rapport. C'est le cas notamment du dioxyde de carbone, du méthane et de l'oxyde nitreux. La concentration moyenne de CO2 pour l'année 2013 s'élève à 395,3 ppm. A Hawaï, la concentration en dioxyde de carbone a atteint le 9 mai 2013 son taux record depuis que des mesures y sont réalisées.

Les températures continuent d'augmenter

Ensuite, 2013 a été l'une des années les plus chaudes recensées : elle oscille entre la deuxième et la sixième place, selon les estimations.

La température de surface des mers a elle aussi augmenté et l'année 2013 se situe dans le top 10 des années les plus chaudes pour cette partie des eaux.

Par ailleurs, le niveau des mers poursuit sa courbe ascendante : le niveau croît à un rythme de 3,2 (± 0,4) millimètres par an.

L'Arctique n'est pas en reste, puisque la région a connu sa septième année la plus chaude depuis les premières observations, au début du 20e siècle. Les mesures ont été réalisées à 20 mètres de profondeur, dans le pergélisol des stations d'Alaska. En outre, le stock de glace de la région en 2013 est classé sixième parmi les plus bas stocks mesurés depuis les premières observations satellitaires, en 1979.

A l'inverse, le stock de glace de l'Antarctique a atteint un niveau positif record le 1er octobre 2013 : 7,56 millions de miles cubes. C'est 0,7% de plus que durant l'année 2012, qui marquait déjà une nette hausse. C'est aussi 8,5% de plus que le record du stock le plus bas, survenu en 1986.

Enfin, le nombre de cyclones tropicaux se situe très légèrement au-dessus de la moyenne. On a répertorié 94 tempêtes en 2013, contre une moyenne de 89 sur la période 1981-2010. Le bassin Nord atlantique a même connu sa saison la plus calme depuis 1994. En revanche, la vitesse de vent du Typhon Haiyan survenu dans le bassin Pacifique nord-ouest en 2013 a obtenu la note la plus élevée jamais donnée à un cyclone tropical.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager