Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La Commission européenne envisage l'étiquetage numérique pour les substances chimiques

Risques  |    |  Fanny Bouchaud  |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne envisage l'étiquetage numérique pour les substances chimiques

La Commission européenne envisage un étiquetage plus simple et en partie numérisé pour certaines substances chimiques. Pour ce faire, elle prépare une nouvelle réglementation et invite toutes les parties intéressées (utilisateurs, industriels de la chimie, associations de consommateurs, ONG, ... ) à s'exprimer sur cette idée. La contribution est ouverte jusqu'au 20 septembre.

Comme on pouvait s'y attendre, la Commission constate que les étiquetages actuels contiennent beaucoup trop d'informations pour être lisibles. « Cela réduit l'efficacité de la communication », explique l'UE dans son analyse d'impact préalable. Et pour réduire la longue liste de précautions d'emploi et d'ingrédients aux noms inconnus, la Commission prévoit donc deux voies d'action. La première consiste à optimiser les étiquettes pour guider les utilisateurs dans leurs choix. Cela concernerait les étiquettes relevant du règlement sur la classification, l'étiquetage et le packaging des substances et des mélanges (CLP), et pour celles des détergents. La seconde possibilité consiste à numériser une partie des informations normalement inscrites sur l'étiquette. La Commission espère ainsi un impact positif sur la santé et l'environnement, en jouant notamment sur la visibilité des précautions d'emploi qui sont encore trop peu respectées, y compris en France, comme l'a rapporté l'Anses dans son rapport Presti'Home sur l'utilisation des pesticides à domicile.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour
Merci pour cette information.
Cela ne concernerait-il que les usages consommateurs ou bien également les applications professionnelles et industrielles?

Aurélie33 | 16 juillet 2021 à 09h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Aurélie 33,

Les substances concernées sont celles qui tombent sous le coup, entre autres, du CLP : le règlement relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des produits chimiques. Le CLP a pour but de classer et d'étiqueter les substances dangereuses pour la santé et l'environnement (ce sont les pictogrammes que l'on a l'habitude de voir sur les emballages).

Ce règlement s'applique dans tous les secteurs industriels et sur toute la chaîne de production, depuis le fabricant jusqu'au consommateur. Ainsi, la proposition de l'Union Européenne s'applique aux deux catégories que vous avez mentionné.

En espérant avoir répondu à votre question,
Fanny Bouchaud

Fanny Bouchaud Fanny Bouchaud
20 juillet 2021 à 19h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Fanny Bouchaud

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XRF Vanta™ : analyseur pour l’étude de sol et la remédiation Olympus France