En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Compteurs ''intelligents'' : les copropriétés veulent peser sur le dossier

Energie  |    |  Victor Roux-Goeken Actu-Environnement.com
L'Union nationale des associations de responsables de copropriété (Unarc) veut peser dans le débat sur les compteurs ''intelligents''. Dans une lettre ouverte à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) datée du 14 septembre et relayée par le site Energie2007.fr, l'Association des responsables de copropriété (ARC) demande à ''pouvoir accéder aux résultats même partiels de l'expérimentation en cours [sur les compteurs], qui semblent non entièrement concluants et qui restent confidentiels''.

Le président de l'ARC, Fernand Champavier, souhaite aborder avec le président de la CRE, Philippe de Ladoucette, cinq problèmes liés au développement de ces compteurs : une technologie qui ''semble favoriser uniquement le gestionnaire du réseau'' et non le consommateur, leur fiabilité, leur prix ''deux ou trois fois supérieurs à [celui pratiqué] en Italie'', leur implantation ''qui entraînera sans doute la mise en place de services supplémentaires facturés aux usagers s'ils veulent avoir accès aux données en temps réel'' et la confidentialité des données.

Après les collectivités et les consommateurs, les copropriétés sont la troisième organisation à réagir défavorablement à la généralisation du déploiement des compteurs ''intelligents'', annoncée début septembre par décret alors même que leur expérimentation était en cours. Face à cette fronde, le ministère de l'environnement a annoncé, le 15 septembre, le prolongement de l'expérimentation.

Réactions3 réactions à cet article

 
Compteurs simplement communiquants...

Il est à noter que les compteurs sont simplement communiquants selon ERDF et non intrinsèquement "intelligents". Ils reportent l'information sur un port de communication vers le gestionnaire. La notice en ligne sur le site internet de l'expérimentation ne semble pas présenter d'informations consommateur qui permette une vraie gestion. On ne sais pas si l'information temps réel est disponible pour qu'un prestataire externe propose une application "intelligente" et reporte l'information dans les pièces de vie pour une vraie gestion. Enfin quelle est l'information reçue du réseau? En termes de disponibilité de production, mix énergétique, etc. C'est vrai qu'on souhaiterait en savoir d'avantage...

Cédric BOREL | 24 septembre 2010 à 06h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
On entends tout et n'importe quoi sur ce sujet

En italie, des compteurs communicants ont été mis en oeuvre pour éviter les pertes dus à des larcins énergétiques. En france, l'objectif est de pouvoir piloter et réguler le réseau pour diminuer les pertes énergétiques. Ce n'est pas encore fonctionnel, mais des compteurs plus évolués sont bien évidemment plus chers

simon creyssels | 24 septembre 2010 à 10h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
VOLEURS ET COMPAGNIE

compteurs intelligents pour qui ? Pour ceux qui vont ce goinfrer sur le dos des utilisateurs .L'état est propriétaire de EDF à 83% et prends ses usagers pour des blaireaux .RTE qui est le gestionnaire du réseau doit sortir par sa filiale INELFE 700 MILLIONS D'€ pour faire les 46 kms de ligne THT ENTRE LA France et l'Espagne .Tout est bon pour prendre le fric aux autres .

electrica 66 | 25 septembre 2010 à 15h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager