En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ouverture d'une consultation pour la prolongation d'un essai de peupliers OGM

En application du code de l'environnement, l'Inra a demandé au ministère de l'Agriculture l'autorisation de poursuivre des essais de peupliers génétiquement modifiés en plein champ. Le public est appelé à donner son avis via une consultation.

Agroécologie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Ouverture d'une consultation pour la prolongation d'un essai de peupliers OGM

Une consultation du public s'est ouverte ce lundi 6 mai concernant une demande de prolongation d'un essai de peupliers OGM et ce, jusqu'au 27 mai prochain. Depuis 1995 l'Institut national pour la recherche agronomique (Inra) travaille sur des peupliers modifiés génétiquement afin de maîtriser la fabrication de la lignine présente dans ces arbres et de modifier les propriétés du bois. Les peupliers testés sont modifiés au niveau de la voie de biosynthèse des lignines par l'introduction de séquences de gènes de peuplier correspondant à des enzymes clés pour la synthèse des lignines.

Selon le dossier présenté par l'Inra, les travaux déjà menés ont démontré que "le bois d'une des lignées de peuplier GM évaluées présentait des propriétés très intéressantes pour l'industrie papetière puisque permettant de produire un papier de meilleure qualité tout en réduisant la quantité de produits chimiques coûteux et polluants nécessaire à l'élimination des lignines".

Dans le cadre de la prolongation d'essai demandée, l'Inra s'intéresse cette fois à évaluer les lignines modifiées dans la perspective d'une production de carburant végétal. "Pour produire du bioéthanol à partir de bois, le ratio entre lignines et cellulose est déterminant, de même que l'accessibilité de la cellulose au mélange enzymatique capable de la digérer pour produire l'éthanol. Cette accessibilité dépend en partie de la qualité des lignines du bois", explique l'Inra.

Après des essais sous serre, l'Institut espère pouvoir expérimenter ces espèces dans des conditions représentatives des conditions naturelles et produite de grande quantité de bois. Pour convaincre de l'intérêt des essais en champ, l'Inra estime que de telles études pourront être utiles pour affiner les procédés de production de bioéthanol, orienter la sélection génétique (par des voies classiques) de clones plus performants pour la production de bois-énergie et acquérir un savoir sur les avantages mais aussi les risques potentiels que poserait l'utilisation d'arbres génétiquement modifiés (GM). "Si non envisagée en France, la commercialisation d'arbres GM est déjà un fait en Chine, et celle d'arbres GM à lignines modifiées est envisagée à court terme dans d'autres parties du monde (par exemple en Amérique du Sud)", rappelle l'Inra.

Le test est prévu sur une durée de cinq ans (du 1 Janvier 2013 au 31 décembre 2017), dans une zone de la pépinière de l'unité de recherche située sur la commune de Saint-Cyr en Val, dans le Centre de Recherche Inra d'Orléans. La plantation sera localisée sur les parcelles déjà utilisées lors de la précédente expérimentation, d'une surface totale de 1.363,5 m2.

Des avis divergents sur l'utilité de l'expérimentation

La demande de l'Inra a été soumise à l'avis du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) qui a donné un avis mitigé. Le comité scientifique a donné une réponse positive : "compte tenu des caractéristiques des dix lignées de peupliers à lignines modifiées, du dispositif expérimental, des pratiques culturales et des mesures de précaution et de surveillance proposées, (…) l'expérimentation ne présente pas de risques identifiables pour la santé humaine ou animale ou pour l'environnement."

Par contre, pour la majorité des membres du Comité économique, éthique et social (CEES), la demande d'extension ne devrait pas être satisfaite : "Même si le risque direct est minime [ces membres] ne voient pas de réel intérêt à procéder à un nouvel essai dont les objectifs sont mal définis, l'argumentaire flou, l'utilité collective limitée et les éventuels débouchés industriels à terme porteurs de nombreuses interrogations aux plans socio-économique et éthique". Une position qui a fait réagir l'Association Française de des Biotechnologies Végétales (AFBV) : "l'arrêt de cette expérimentation serait pénalisant pour la recherche de voies innovantes nécessaires pour développer en France une énergie renouvelable à partir de la biomasse." L'AFBV estime par ailleurs que le CEES "sort de sa mission d'évaluation des risques des [plantes génétiquement modifiées] pour se positionner en censeur de la recherche publique. N'assiste t'on pas à une certaine instrumentalisation du HCB ?", s'interroge l'association.

De son côté la confédération paysanne prend le parti du CEES dont elle est membre : "Il y a quinze ans, cet essai avait pour but de fournir de la matière première pour fabriquer du papier. Mais les papetiers ne veulent pas de ces OGM. C'est pourquoi l'Inra propose de s'en servir comme biomasse pour fabriquer des carburants", explique la Confédération qui craint surtout le déploiement des cultures énergétiques aux dépends des terres agricoles ou des terres "marginales, véritables réservoirs de biodiversité".

Réactions51 réactions à cet article

 

Mais jusqu'où ira t'on avec ces satanés OGM ????
Moi je n'en veux pas de ces peupliers génétiquement modifiés

Myriam | 07 mai 2013 à 01h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le comité scientifique dit oui parce que "les risques ne sont pas identifiables" mais ils existent peut-être, non?!!!
et si on se demandait pourquoi la nature est ainsi faite avant de la transformer? si on la respectait et si on arrêtait tout gaspillage?

camisand | 07 mai 2013 à 09h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La réaction, la position, la recommandation du CEES du HCB est dans la ligne habituelle de ce qu'elle a l'habitude de produire.
Ce CEES a été volontairement composé par le gouvernement (Sarkozy à l'époque) de représentants d'associations militantes férocement anti-OGM, anti-progrès et anti-science. Les quelques autres représentants de ce CEES qui n'appartenaient pas à ce type de structure ont tous démissionnés.
Il ne reste donc plus dans ce comité que des gens ayant une connaissance plus que limitée, tronquée et mensongère de ce que peuvent être les OGM et ce qu'ils représentent. Leur militantisme les empêche de raisonner sainement, car la raison, la rationalité, les bases scientifiques ne font pas partie de la construction de leur argumentaire.
Ainsi, ces essais ne présentent aucun danger pour les organismes ni pour l'environnement .... mais on n'en veut pas !
Pauvre France... !!!
La réaction de Myriam est tout à fait significative de la crédulité, naïveté, l'ignorance de ces militants anti-OGM... leur perte d'esprit critique... gobant tout ce que leur prêche leurs gourous.
Mais peut-être Myriam pourrait nous expliquer en quoi les OGM sont sataniques ! (on notera d'emblée le caractère religieux !).
A t-elle réalisée qu'elle est génétiquement modifiée par rapport à chacun de ses deux parents ... comme tout organisme issu d'une reproduction sexuée !!
Avec une telle intolérance ("je ne veux pas..."), il n'y a pas de discussion possible !

gattaca | 07 mai 2013 à 10h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'évolution de l'Homme lui offre la capacité intellectuelle de faire évoluer la biodiversité et la rendre plus résistante pour le servir. Ce qui était alors crucial l'est encore plus aujourd'hui avec la croissance démographique, la pollution atmosphérique, les pluies acides, acidification des océans et envisager ces essais n'est que l'adaptation de la biotechnologies aux besoins de la planète.
Des centaines d'espèces disparaissent tous les ans sans pour autant voir l'indignation contributive des opposants à ces fléaux: On connait désormais les conséquences sur la santé des particules fines mais on maintient le mode de chauffage au fioul domestique et autant son utilisation pour la production d'électricité avec des centrales thermiques à flammes qui nous permettent de lire cette publication alors que des alternatives énergétiques existent.

L'absurde: On limite les éditions sur papier pour préserver la forêt mais si on fait rien pour la renforcer elle s’éteindra d'elle même: Phénomène déjà observé au Canada causé simplement par le réchauffement climatique.
Que les opposants proposent des alternatives contribuerait à la construction d'une société en harmonie avec la planète.

Pour les Artisans de l'ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER, il est vital pour notre société d'intégrer les évolutions économiques sociales, environnementales et techniques qui apportent de réels progrès sans affecter l'environnement.

ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER | 07 mai 2013 à 10h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

De tout temps l'homme a transformé la nature. Arrêtons avec la trouille.

Laurent Berthod | 07 mai 2013 à 11h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comme aucun danger n'est décelable la Confédération met en avant le déploiement des cultures énergétiques aux dépends des terres agricoles quand il s'agit de peupliers OGM, mais pas quand il s'agit de la forêt pour le bois de chauffage !

Laurent Berthod | 07 mai 2013 à 11h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"De tout temps l'homme a transformé la nature. Arrêtons avec la trouille." dit Laurent Berthod très justement.

A ceci près que la "nature" a transformé la "nature" de manière autrement plus importante que n'a pu le faire l'homme pour l'instant.
Les conditions environnementales perpétuellement changeantes depuis l'origine de la terre ont modifié de manière considérable toutes les espèces vivantes sur terre et mêmes celles que l'homme essaie de contrôler, d'améliorer, de sélectionner pour ses propres besoins.
Les modifications (génétiques) faites par la nature elle même, par les interactions des êtres vivants entre eux sont énormes. L'immense majorité, sinon toutes (exceptées ce que l'on appelle maintenant OGM), se sont faites à l'air libre, au hasard, sans plan, sans technique, sans aucun contrôle, sans demander l'avis (l'opinion) à quiconque...!
La terre, énorme laboratoire à ciel ouvert ... !
Non seulement, il y a maintenant des gens qui ne croient pas à l'évolution mais en plus, il y en a qui voudrait l'arrêter !!!
Mais ce qu'ils ont arrêté, c'est manifestement leur intelligence !

gattaca | 07 mai 2013 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M.Mme Gattaca a écrit :

« Il ne reste donc plus dans ce comité que des gens ayant une connaissance plus que limitée, tronquée et mensongère de ce que peuvent être les OGM et ce qu'ils représentent. »

Ce qui est extraordinaire, c'est que ce Comité qui n'a plus aucune représentativité (si tant est qu'il en ait eu une) continue à fonctionner sous forme de croupion.

«  Leur militantisme les empêche de raisonner sainement, car la raison, la rationalité, les bases scientifiques ne font pas partie de la construction de leur argumentaire. »

Non, leur raisonnement est parfaitement sain dans leur délire : l'INRA veut poursuivre (notez bien : poursuivre car les arbres sont déjà en place depuis belle lurette) son expérimentation pour en savoir plus ; on ne sait pas tout sur ces peupliers GM (la preuve : l'INRA veut poursuivre son expérimentation) ; donc il faut les arracher... »

M./Mme Gattaca conclut :

« Pauvre France... !!! »

D'autres s'en frottent les mains...

Wackes Seppi | 07 mai 2013 à 12h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ gattaca
Je ne suis ni crédule, ni naïve, ni ignorante je pense, pas scientifique, certes mais un peu documentée et surtout, je l'observe la nature.
Certes, les conditions environnementales sont en perpétuel changement depuis l'origine de la Terre mais ces changements s'effectuent sur les milliers voire des millions d'années.
Nous, humains prétentieux et imbus de nous arrivons avec nos éprouvettes et pensons modifier le cours des choses mais pour quoi faire au juste si ce n'est pour enrichir une poignée de personnes ?
Quid d'ailleurs de ces mais OGM supposés pousser sans eau ?
Par contre, la plupart de ces PGM produisent ou sont résistantes à un biocide (et je pèse mon mot) ce qui a considérablement augmenté les ventes de ces mêmes biocides.
Est-ce que pour autant on a donné à manger à tous les enfants qui crèvent de faim dans le monde ? NON
Est-ce que pour autant on a réduit les problèmes d'adventices dans les cultures ? NON on a même créé des plantes résistantes à ces biocides.
Je n'ai peut-être pas l'intelligence de cette PSEUDO science destructrice mais j'ai l'intelligence du cœur et j'espère bien pouvoir encore admirer les abeilles, bourdons, papillons avant que cette industrie monstrueuse (par ses bénéfices et son potentiel destructeur) n'ai sonné le glas de la vraie nature.
Et enfin, je ne suis pas croyante, merci de me rappeler que ce mot "satané" est issu de satan, j'éviterai désormais de l'utiliser. J'aurai pu dire saloperies d'OGM mais c'est moins poli

Myriam | 07 mai 2013 à 13h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ l'ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER
Faire évoluer la biodiversité en massacrant les insectes les plus utiles ?
La pollution atmosphérique, les pluies acides, l'acidification des océans n'est que la conséquence de la bêtise de humain à vouloir tout asservir.
Renforcer une forêt primaire avec des arbres OGM ? On marche vraiment sur la tête.

"Que les opposants proposent des alternatives contribuerait à la construction d'une société en harmonie avec la planète."
Les opposants en ont des tonnes d'alternatives dans leur musette mais ces alternatives sont muselées par les géants chimiques à qui ça ne rapporterai rien.

D'ailleurs, je me demande si ce forum n'est pas suivi par le lobby pro OGM. Il faut dire que l'agriculture biologique fait peur.

Myriam | 07 mai 2013 à 13h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'agriculture biologique fait peur à juste titre : 53 morts, plusieurs centaines de dialysés à vie à cause de graines germées de fenugrec bios ! Plus d'une vingtaine d'hospitalisation avec de la farine de sarrasin bio ! Qui dit mieux ?

En outre, la généralisation de l'agriculture bio c'est la famine mondiale assurée !

Laurent Berthod | 07 mai 2013 à 14h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moratoire sur tous les essais OGM

AC | 07 mai 2013 à 15h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que dire des millions de morts, certes, qui ne sont pas validées, mais causées par la malbouffe industrielle. Obésité, diabète, cancers, perte de fécondité...

L'agriculture intensive est en train de détruire les sols, dans quelques dizaines d'années, il n'y aura plus d'humus. Nous ne verrons que des terres stériles, poussièreuses, incapables de faire pousser même des "mauvaises herbes" sauf de l'ambroisie.

Mais je vois bien comment fonctionne les détracteurs du bio et les adeptes des OGM. Pratiquer la désinformation massive sur ce type de média. Malheureusement ces industries sont très - trop puissantes et très bien organisées.

Mesdames et messieurs du lobby OGM qui êtes intervenus sur cette discussion, continuez à manger vos mais monsanto et à lutter contre la Nature (la vraie), malheureusement, le retour de bâton sera pour tout le monde. Je vous salue, mon temps est précieux.

Myriam | 07 mai 2013 à 15h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mais comment faisaient nos aieux pour vivre sans OGM? Ils en sont tous morts! Voilà. Mais peut-être que monsieur MONSANTO croit que les OGM vont le rendre invincible, immortel comme Popeye avec les épinards.

marie | 07 mai 2013 à 16h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@myriam
Crédule et ignorante, oui au minimum, votre réponse en est une parfaite illustration.
* Déjà on ne dit pas maïs OGM mais maïs GM (ceux qui savent) !
* Maïs supposés pousser sans eau ? (quelle naïveté et crédulité) vous réussissez à croire cette idiotie qu’on vous a fourré dans le crâne (vos gourous anti-OGM !)
* Biocide : terme utilisé pour les substances que vous utilisez chez vous : crèmes diverses, détergents, lessives, produits ménagers, dentifrice etc (en fait, des pesticides ou en contenant). Pour l’agriculture (pour ceux qui savent), on parle de produits phytosanitaires !
* Savez vous que tous les organismes vivants produisent des biocides (mêmes les humains : système de défense très sophistiqué mais pas assez parfois, malheureusement). Ce n’est nullement une spécificité des OGM !
* Pour les herbicides (ceux qui savent) parlent de tolérance aux herbicides et non pas de résistance …
* Pseudo-science : oui, celle véhiculée par les antis… effectivement !
* Industrie monstrueuse … 170 millions d’ha de PGM cultivés en 2012 par 16 millions de monstrueux agriculteurs dans le monde (dont 90% dans les PeD)… donc tous des monstres ?
* Quel potentiel destructeur ?
* Pourquoi les OGM seraient des saloperies ? alors qu’ils font mieux que ce qu’on faisait avant !
Comme le souligne Laurent Berthod : combien de décès avec l’AB chaque année et régulièrement alors que l’on ne peut encore en attribuer aucun avec les OGM après 17 années de cultures à grande échelle !

gattaca | 07 mai 2013 à 17h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Marie
Vous êtes vous posé la question de savoir quelle était l’espérance de vie de nos aïeux par rapport à la notre actuellement ?
Cette espérance de vie qui ne cesse d’augmenter dans les pays développés :
• parce que jamais notre alimentation n’a été aussi sûre qu’aujourd’hui (et même et surtout avec des produits alimentaires issus de PGM).
• parce que nos conditions d’hygiène se sont grandement améliorées !

Par ailleurs, confusion, amalgame, erreur avec votre phrase suivante
• Tous les semenciers du monde ne cherchent nullement à rendre invicible l’homme. Ils n’ont même pas la prétention de rendre invincible les plantes !
• Ils n’ont nullement la prétention de rendre l’homme immortel !
• Les épinards ne rendent pas Popeye immortel … mais, dans la BD, lui donne une grande force. Pour la petite histoire, on pensait à l’époque que les épinards contenaient une grande quantité de fer qui conférait sa force à Popeye. Depuis, on s’est rendu compte que les épinards ne contiennent pas autant de fer que ce que l’on croyait initialement (erreur de dosage à l’époque d’un facteur 10 environ).

gattaca | 07 mai 2013 à 17h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

« Que dire des millions de morts, certes, qui ne sont pas validées, mais causées par la malbouffe industrielle.» dit Myriam !


Vous allez un peu vite en besogne, avez-vous des preuves de ce que vous avancez naïvement (récitant le catéchisme) ?
Que dire des millions de morts dus au tabac, à l’alcool et aux autres drogues.
Une autre cause majeure de décès, passée sous silence systématiquement concernant l’alimentation, est due aux mycotoxines (renseignez vous sur ce vaste domaine).
Ne parlons pas des millions de morts industrielles (mines par exemple mais aussi automobiles : 1 million de morts par an dans le monde). Ne parlons même pas des guerres !
L’agriculture intensive qui n’aurait plus d’humus… vous nous fourguez des idées ressassées depuis maintenant 40 années. S’il ne s’agit pas de désinformation, je ne sais pas comment cela peut s’appeler ! Pourquoi alors avec des sols stériles arrive t-on à obtenir des rendements réguliers voire en augmentation depuis des décennies… Prenez les agriculteurs pour des idiots encore, comme s’ils ne savaient pas qu’ils devaient prendre soin également de leurs sols !
Les Monsanto et autres n’essaient nullement de lutter contre la nature (sans N majuscule), ils essaient d’adapter des plantes aux conditions environnementales perpétuellement variables.
Puisque votre temps est précieux, et sans doute plus que le notre apparemment, prenez en une fraction pour vous instruire sur des sites autrement plus sérieux que ceux des escroloverdâtres

gattaca | 07 mai 2013 à 18h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour nos enfants, pour leurs enfants, s'il vous plaît arrêtez ces inventions ridicules et dévastatrices! Cherchons ailleurs, réfléchissons plus humainement ! Remettons l'être humain au centre de nos préoccupations...

Cricri | 07 mai 2013 à 20h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'arrêt du gaspillage du papier, chez les pros, les particuliers, les administrations, les avocats, les comptables et les publicistes qui inondent les boites à lettres (pas la mienne !) suffirait largement à réduire la quantité d'arbre à bousiller et donc réduire les traitements chimiques pour faire du papier ! Tous le reste est aller dans la mauvaise voie... celle de la croissance de la consommation et du gaspillage..

Roro | 07 mai 2013 à 23h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Forestier de métier à l'ONF et apiculteur par passion, je suis opposé à la culture plein champ de ce nouvel OGM au profit de la chimie industrielle qui n'a curre de la santé des humains et du vivant.
Les abeilles utilisent largement les résines des bourgeons de peupliers pour fabriquer naturellement la propolis aux vertues antibiotiques pour sa protection.
Une fois de plus l'abeille en fera les frais.
Les hommes aussi ...
Pourquoi la recherche ne se concentre-t-elle pas sur l'utilisation de l'existant au lieu de vouloir le modifier pour des visées bassement matérielles et trébuchantes !
NON AUX OGM quels qu'ils soient !

Gilles QUENTIN mon vrai nom ! | 08 mai 2013 à 09h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

tant que les hommes auront l'argent pour Dieu ils n'auront aucun respect pour la vie qui les entoure, ni même popur eux car ils en meurent de leur bétise et de leur avidité pour les choses matérielles

Lorri | 08 mai 2013 à 20h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ils continuent à jouer, à l'apprenti sorcier. Comment préservé la terre des hommes?.

Lion | 08 mai 2013 à 22h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les peupleraies font partie de ces fléaux qui participent à la destruction des zones humides en France. Vouloir développer des lignées OGM de peupliers pour en faire de l'agrocarburant suit une certaine "logique" : on continue à remplacer des zones humides (espaces à d'intérêt mondial depuis Ramsar...) plutôt que de les préserver pour en faire de l'agrocarburant plutôt que de changer globalement nos modes de déplacements, de fonctionnement.

Cette tentative, sommes toutes d'ampleur marginal fait partie des coup de boutoir visant à faire accepter les OGM en France.

Si modifier l'ADN d'un arbre dont la culture est globalement néfaste à la biodiversité pour en dériver l'utilisation de la papeterie vers les agrocarburants afin de continuer à prendre son 4x4 (sans avoir mauvaises conscience) est un progrès, alors il faut revoir la définition de ce mot.

Myriam, les OGM ont leurs chiens de gardes sur ce forum et si vous vous exprimez contre en tant que simple citoyenne, attendez vous à être taxée d'ignorante, d'anti-science, d'écolo-terroriste et autre jolis mots qui font plaisir. Moi, ça m'amuse, c'est pourquoi j'en redemande... et ils ne font qu'alimenter la défiance vis-à-vis des OGM dans l'opinion public. Qu'ils continuent !!!!

jujuniep | 09 mai 2013 à 18h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pas d'OGM en plein champ !
Laissez-nous libres de cultiver sans OGM.
Stop aux pollutions par les pollens OGM, stop aux gaspillages inutiles.
Laissez la nature : ici et ailleurs...
ET même à NDDL (Notre Dame des Landes) !
25 km de Chaîne Humaine avec 40 000 personnes ce we.

duclosducoq | 13 mai 2013 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci Jujuniep, oui, je me doutais bien qu'avec un discours aussi belliqueux et une attitude tellement méprisante à mon égard, cela ne pouvait venir que d'une meute pro OGM particulièrement gattaca qui est limite insultante (pour qui veut bien se laisser insulter ce qui n'est pas mon cas) et elle prend vraiment les gens pour des moins que rien.
La supériorité de ceux qui savent ce qui est bien pour les autres :)

Cela montre bien les méthodes utilisées et me conforte dans mon opinion. Pas besoin de guru anti OGM, le discours de ces gens là est suffisant pour faire peur. Pas mieux que les nazis et autres régimes totalitaires (ça, ça va faire plaisir à Laurent Berthod).

Notez cependant que je préfère passer pour une ignorante, ça me permet de voir jusqu'où vont ces gens là pour saper une simple citoyenne.

Pour l’anecdote, gattaca, c'est simplement une erreur de traduction et de virgule pour Popeye et ses épinards ;)

Myriam | 13 mai 2013 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@jujuniep
Toujours aussi superficiel et une vue toujours aussi étriquée !
Vous avez entendu parler de la disparition de la châtaigneraie aux USA ? (9 millions d’arbres perdus !, savez vous comment ?) Que font-ils actuellement … ?
Il ne s’agit pas de faire accepter ou pas les OGM… vous ne comprenez rien à cette problématique, évitez de vous exprimer sur ce sujet !
Les argentins proposent un blé GM, les espagnols aussi d’ailleurs. Ce dernier serait intéressant pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque (maladie auto-immune).

gattaca | 13 mai 2013 à 12h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ Myriam
Il ne vous aura pas fallu longtemps pour atteindre le point « Godwin ». C’est systématique dans la pseudo argumentation des opposants aux OGM !

Il est bizarre mais malheureusement courant de voir que les gens n’aiment pas s’entendre dire qu’ils sont ignorants. Ce n’est pourtant qu’un simple constat et nullement une insulte. Être ignorant est donc un état mais qui peut être facilement améliorable.
Ce qu’apparemment vous avez fait pour les épinards … vous vous êtes renseigné, c’est bien ! mais vous ne faites que confirmer ce que je disais (facteur 10 ou erreur de virgule, cela doit être à peu près la même chose… ne croyez vous pas ?)

On est dans une société maintenant où chacun se croit « autorisé » à donner son opinion sur tout ce qui passe (le pire en croyant que c’est un avis).
Il va arriver un moment où tous les experts vont démissionner puisque monsieur tout le monde sait mieux qu’eux !

On est toujours actuellement dans l’esprit d'une rubrique de Delfeil de Ton du journal "Hara Kiri" des années 70 : « je ne l’ai pas lu, je ne l’ai pas vu, je ne l’ai pas entendu … mais j’en cause ! ».

Quel nivellement par le bas ! aucune évolution n’est à prévoir rapidement tant se dégrade les capacités de raisonnement et se perd le bon sens !

gattaca | 13 mai 2013 à 12h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ben ouais, maintenant c'est le plus souvent le Café du Commerce, enfumé par les environnementeurs, qui fait la loi.

Laurent Berthod | 13 mai 2013 à 13h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce qui est bien avec vous gattaca, c'est que vous continuez dans votre arrogance avec plus de fougue à chaque fois !

Je vous parle de la disparition des zones humides en France et ailleurs en Europe (lieu à la richesse écologique reconnue), notamment du fait de plantation de peupliers et vous me répondez disparition de la châtaigneraie qu'on peut sauver grâce aux OGM... C'est bien ce que je dit, plutôt que de ce poser des questions sur l'origine d'un problème, on cherche à le régler en manipulant de l'ADN !

Et vous nous ressortez un OGM pour sauver des vie quand on voit ce que sont les OGM aujourd'hui et à quoi ils sont destinés. Vous n'avez pas parlé du maïs poussant sans eau ? Pourquoi ? Parce que depuis le temps les gens savent que c'était de l'enfumage pour mieux faire accepter les maïs Round up ready ?

On pourrait créer un point Gattaca (au lieu de Godwin) qui désigne le moment où un pro-OGM finit par dire que les OGM finiront par sauver l'humanité quand il est coincé !

Votre discours suffit à comprendre que vous défendez cette technologie avec un intérêt "particulier".

Et si, je vais continuer de parler des OGM car, heureusement, ces sujets de société peuvent être débattu par tout le monde, spécialiste ou non, et pas seulement entre supposés experts impliqués ou pas dans la production et la vente d'OGM. C'est plutôt ceux qui sont un peu trop impliqués qui ne devraient pas en parler dans un forum citoyen... A bon entendeur !

jujuniep | 13 mai 2013 à 13h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ gattaca
C'est quoi le point "godwin" je connais pas mais ça a l'air orgasmique !

Je vous trouve d'une pédance et d'un orgueil démesuré.
Vous êtes qui d’ailleurs pour vous octroyer la science infuse, le droit d'insulter les gens et d'imposer votre avis.

Je trouve hallucinant que vous même vous vous autorisez le droit de donner votre avis qui visiblement devrait faire loi et que vous refusez de façon péremptoire d'entendre n'importe quel autre avis.

JE SUIS VISCÉRALEMENT OPPOSÉE AUX OGM EN PLEIN CHAMPS.
Aghhhhh, ça doit vous faire mal aux zieux

Mais vous souffrez d'une ignorance crasse en matière d'écologie ! Si je peux me permettre la même stratégie que vous. Vous devez être l'une de ces scientifiques de labo qui ne sortent qu'à la nuit tombée et ne savent même pas à quoi ressemble un arbre sauf les OGM qu'il a fait pousser. (j'ai laissé le O, j'aime bien ;)

N'oubliez surtout pas de nous citer l'insuline ! qui sauve des diabétiques qui n'auraient jamais eu de diabète si l'alimentation n'avais pas été dénaturée à ce point en 50 ans.

"Parce que jamais notre alimentation n’a été aussi sûre qu’aujourd’hui (et même et surtout avec des produits alimentaires issus de PGM)" dixit gattaca
hmmmmm dans les derniers scandales, il me semble que de l'huile de vidange a été vendue en huile alimentaire. Ça a été tellement dilué que les agro n'ont pas réussi à remonter "la traçabilité".
C'est sûr ça, de manger de l'huile de vidange

Myriam | 13 mai 2013 à 14h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un argument invariable des antis comme vous (vous me faites penser systématiquement à un certain Zeppe qui sévit sur de nombreux blogs tel celui de Greenpeace : un troll avec toujours le même argument) est d’accuser votre contradicteur d’être financé, payé, par les méchants semenciers (ici vous le dites à mots couverts : « intérêt particulier », sans doute, vous savez comment éviter la diffamation).

Hé bien ! mauvaise pioche, je n’ai aucun « intérêt particulier » à défendre cette technologie !

Si vous aviez lu ce fil de discussion dès le début plutôt que venir cracher des pseudo-arguments, vous auriez vu que c’était Myriam qui a parlé la première de cette idiotie de ‘maïs sans eau’.

Preuve par là même à quel point les antis (et vous en particulier) s’imprègnent sans discernement de tout ce que vos gourous vous fourrent dans le crâne pour satisfaire vos croyances !

Comme pour Myriam, je ne cherche nullement à vous empêcher d’énoncer vos âneries que vous croyez être des avis !

A chaque fois que vous vous exprimez, on peut mesurer la pauvreté des arguments que vous avancez ! troll un jour, troll toujours !

gattaca | 13 mai 2013 à 17h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A gattaca
Félicitation, toujours prompt a remettre les vérités à l’endroit mais comment trouvez vous encore le courage d’argumenter pour des personnes qui même si elles le nient ne sont que des croyants (es).Certain peuvent se faire sauter pour avoir leur 72 vierges aux paradis, d’autre sont surs « sur la vie de leurs enfants » que plus c’est naturel meilleur c’est et patati patata ……..
Une croyance quel quelle soit est indémontable.
Effectivement plus on est impliqué dans la recherche agronomique (et beaucoup se passe sur le terrain Myriam) plus on est persuadé de l’intérêt des PGM.
Rares sont les compétences en agro que je côtoie qui sont anti PGM (plus fréquent tout de même chez les techniciens en agri bio comme par hasard).
Plus nous sommes impliqués dans le développement des techniques de production agricole, plus nous stockons d’expérience, plus nous ingurgitons de connaissances et plus on devient « non crédible » devant « celui dont ce n’est pas le domaine de compétence » (pour ne pas vexé certain en disant « ceux qui ne savent pas de quoi il parlent »)
Et vraiment désolé pour l’amour propre de certain mais oui, c’est un fait, plus on côtoie des personnes du métier avec des compétence minimum en agronomie et plus les anti PGM sont des marginaux (mais qui savent faire du bruit avec l’appui des média qui ne cherche plus la vérité mais le scoop ou le buzz)
Avec se discour ,je devients donc un méchant qui veut detruire la planete et vendu à Monsanto biensur...

yanquirigole | 13 mai 2013 à 17h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M. Quentin a écrit :

«Forestier de métier à l'ONF et apiculteur par passion, je suis opposé à la culture plein champ de ce nouvel OGM...»?

Extraordinaire réveil tardif: cet OGM (en fait des OGM) prétendument nouveau est cultivé en plein champ depuis 1995... soit 18 ans.

«...au profit de la chimie industrielle qui n'a curre de la santé des humains et du vivant»?

L'ambition des recherches – toutes les recherches dans le monde – est de produire un bois pour la pâte à papier et le bioéthanol qui soit industriellement plus efficace, donc moins polluant, donc meilleur pour la santé des humains et des animaux.

«Une fois de plus l'abeille en fera les frais»?

Ces peupliers OGM présentent des teneurs en lignine moindres et/ou des lignines différentes. Les modifications génétiques ne modifient en rien le métabolisme des substances qui sont à la base de la production de propolis par les abeilles.
«Les hommes aussi...?

Ah! Comment?

«Pourquoi la recherche ne se concentre-t-elle pas sur l'utilisation de l'existant...»?

La modification «pour des visées bassement matérielles et trébuchantes», c'est ce que l'Homme fait depuis le Néolithique.

«NON AUX OGM quels qu'ils soient»?

Le talibanisme anti-OGM dans toute sa splendeur.

PS: ces peupliers GM, on n'est pas sûr que «ça marche». C'est bien pour cela que l'INRA veut poursuivre ses essais.

Wackes Seppi | 13 mai 2013 à 22h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pourquoi les Canadiens, y compris les Québecois, pourquoi les Américains, les Brésiliens, les Argentins, les Africains, les Indiens, cultivent de plus en plus d'OGM et en sont satisfaits, paysans et consommateurs réunis. Ils sont fous ? Ils sont démoniaques ? Les paysans de ces pays qui adoptent les OGM, c'est parce qu'ils y sont contraints la kalachnikov dans le dos ?

Ce simple constat devrait conduire les idéologues militants anti-OGM de nos contrées arriérées, intellectuellement sous-développées, manipulés par des politicards avides de notoriété et de pouvoir qu'ils acquièrent en distillant la peur, à réfléchir un peu.

ça va ? je suis encore plus méprisant que gattaca ? Tant mieux !

Laurent Berthod | 14 mai 2013 à 01h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Yanquirigol,
La différence avec les OGM c'est que ce n'est pas une simple variété hybride développée avec telle ou telle caractéristique dans un centre d'expérimentation INRA ou autre. Il s'agit d'une technologie récente (comparée à l'amélioration variétale classique) qui utilise un processus (la transgenèse) qui peut gêner et qui doit être débattu par chacun car cela implique la vie de tous.

Quoi que vous en disiez, les simples citoyens ont le droit de s'exprimer sur ce sujet et d'être contre pour toute sortes de raisons, même si "sur le papier" les OGM sont formidables d'après vous.

Vous semblez dire que les OGM font quasi l’unanimité dans les centres de recherches que vous fréquentez. Personnellement, j'ai côtoyé les équipes de 2 centre INRA et les OGM y font largement débat, et très loin d'un consensus pour ou contre.

Il n'a jamais été reproché à Gatacca ou autre d'être incompétent sur la question des OGM mais d'avoir un avis orienté, subjectif, purement scientifique (alors que c'est un problème de société, quoi que vous disiez) sans aucune empathie et systématiquement enrobé de mépris et d'arrogance, ce qui rend le tout pénible.

Il nomme ignorant tout ceux qui n'en savent pas autant que lui sur le sujet et rien qu'en cela, c'est stupide de sa part. Quand a accuser les anti de "croyance" ou de "talibanisme" ou de terrorisme , c'est faire preuve d'une grande bêtise. Car il a été montré que l'on peut être brillant sur un sujet tout en étant globalement c*n...

jujuniep | 14 mai 2013 à 10h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quel dommage, j'avais posté un msg hier mais il n'est pas passé parce qu'il y avait un lien non offciel.
Je vais donc faire un copier coller sans ce lien.

Il s'agit d'un doc PDF qui traite des bienfaits OGM. Trouvé sur le site europabio qui OSE mettre bio dans son nom ! alors qu'il promeut les OGM. gnagnagna j'entend venir vos arguments les détracteurs mais je n'en ai cure.
J'affirme que les OGM n'ont rien à voir avec la vie mais tout avec la mort ! et je suis une ignorante, une inculte, stupide et tout ce qu'on veut bien, ça je l'assume total :) et j'en suis même fière

page 10 de ce "torchon" on peut lire que des cultures génétiquement modifiées pourraient résoudre des problèmes de pénurie d'eau et de salinité. Cultures susceptibles de tolérer la sécheresse... du maïs sans eau quoi !
Quel est votre avis sur europabio gattaca ?
Ils sont à fond dans votre trip, pro OGM, pro biotechnologie.
C'est du lourd ! Pas une publication greenpeace, pas un rapport Lydia et Claude Bourguignon, non, un guide de propagande édité par ces mêmes sociétés qui vendent les semences OGM.
Je n'ai d'ailleurs jamais lu autant de conneries à la phrase !

Myriam | 14 mai 2013 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Myriam
"J'affirme que les OGM n'ont rien à voir avec la vie mais tout avec la mort ! Et je suis une ignorante, une inculte, stupide et tout ce qu'on veut bien, ça je l'assume total :) et j'en suis même fière"
Croire est un droit reconnu et un besoin pour beaucoup.
Vous c'est que les PGM sont mortel d'autre du fait de leur croyances absolue veulent que leur femme porte la bourka et soit cachée (vous connaissent ils?? je blague)
Le problème c'est quand les croyances interviennent dans les raisonnement scientifiques en ayant cure des réalités déjà mesurées.
Quand les croyances permettent d’expliquer des choses inexplicables ou l’inconnu elles sont a priori nécessaire pour rassurer beaucoup de monde.
Où est le juste milieu du nécessaire ?

yanquirigole | 14 mai 2013 à 17h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Myriam
Impossible non plus de relever toutes les c... que contient votre message, car il y a non seulement les évidentes mais toutes celles cachées et subliminales.
Quoi que l'on fasse, quoique l'on dise, quelles que soient les preuves que l'on vous apporte, on ne pourra jamais rien pour vous Myriam ! c'est impossible et je citerai Milan Kundera :
"rien de plus inutile que de vouloir prouver quelque chose aux imbéciles".

(Sur les imbéciles, il en existe une autre plus connue : "seuls les imbéciles ne changent pas d'avis !").
Certains agriculteurs ont compris que l'avenir de l'AB, c'est d'en faire avec des variétés GM ! ils ont complètement raison !
Quoi que vous en pensiez, tout ce qui pousse, croit (de croitre) est bio. Pour votre info, bio est un suffixe qui veut dire "vie". Mais en fait l'AB, la "bio" font une usurpation de ce suffixe/préfixe. On voit les confusions que cela entraîne !
Sans doute l'AB sent confusément, inconsciemment, que les PGM font mieux ce que l'AB a un mal fou à faire !
Dans tous les cas et parce que justement les lois de la "Bio"logie sont les mêmes pour tous les organismes vivants, il est sûr et certain que les produits issus de l'AB sont plus dangereux sur le plan sanitaire que les produits issus de tout autre mode de culture. On a des accidents régulièrement avec le "bio" et combien de morts ? Essayez seulement de citer un seul cas d'incident ou de mal de tête avec les produits issus de PGM ! il n'en existe aucun après 17 années !

gattaca | 14 mai 2013 à 17h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Jujuniep

revenez aux définitions...!
Un OGM est un organisme obtenu par transgénèse !
Les peupliers dont on parle sont bien des peupliers GM !
Cela n'empêche nullement de faire ensuite des hybrides !

gattaca | 14 mai 2013 à 18h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

«J'affirme que les OGM n'ont rien à voir avec la vie mais tout avec la mort ! et je suis une ignorante, une inculte, stupide et tout ce qu'on veut bien, ça je l'assume total :) et j'en suis même fière»?

Libre à vous d'exprimer votre fierté, et même de contribuer au débat avec votre ignorance, votre inculture et votre stupidité revendiquées.

«...le site europabio qui OSE mettre bio dans son nom...»?

«Bio» n'est pas la propriété exclusive d'une mouvance qui se réclame de la fossilisation du savoir technique agricole à, grosso modo, 1914.

«J'affirme que les OGM n'ont rien à voir avec la vie mais tout avec la mort»?

Où sont les morts?

«page 10 de ce "torchon" on peut lire que des cultures génétiquement modifiées pourraient résoudre des problèmes de pénurie d'eau et de salinité. Cultures susceptibles de tolérer la sécheresse... du maïs sans eau quoi !»?

L'ignorance, l'inculture et la stupidité seraient à l'oeuvre ici s'il ne s'agissait pas de la régurgitation d'une extraordinaire désinformation. Tolérer la sécheresse, ce n'est pas pouvoir pousser sans eau.

«C'est du lourd ! Pas une publication greenpeace, pas un rapport Lydia et Claude Bourguignon, non»?

Prenez ça au premier degré et vous avez entièrement raison. Non pas parce que la publication à laquelle vous faites allusion est bonne (ne la connaissant pas, je ne peux pas en juger), mais parce que la qualité de ce que vous mettez dans la balance... D'ailleurs, un «rapport ... Bourguignon», je n'en ai pas encore vu.

Wackes Seppi | 14 mai 2013 à 23h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Gattaca, sur tout ce que j'ai dis dans mon dernier message, vous ne retenez que le point sur les hybrides (votre remarque n’apportent d'ailleurs rien...) et vous ignorez tout le reste... Répondrez-vous au reste ?

C'est tellement classique de ces scientifiques imbus d'eux même qui n'écoutent personnes et pensent incarner le progrès alors qu'ils incarnent le danger.

J'ai bien dit Ces scientifiques et non pas Les scientifiques car je ne suis pas "anti-science" comme vous le reprochez systématiquement aux gens contre les OGM.

On peut être contre le clonage humain sans être anti-science ?
On peut être contre la bombe atomique sans être anti-technologie ?

Refuser les OGM c'est juste refuser une mauvaise solution à de vrais problème. Il n'y a rien la dedans de religieux, extrémiste, terroriste ou autre jolis mots en "iste" développés par Berthod et consort.

Vous voulez aider à résoudre les problèmes agronomiques et environnementaux, Gattaca ? Alors oubliez les OGM et faites quelque chose d'utile pour voir...

jujuniep | 15 mai 2013 à 13h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Faudra nous expliquer en quoi les OGM sont une mauvaise solutions pour les millions d'agriculteurs qui les ont adoptés, les millions d'animaux et de consommateurs qui mangent régulièrement les produits qui en sont issus un peu partout dans le monde. La France c'est le village d'Astérix. On se croit plus intelligents et plus forts que tout le monde et on sera bientôt les champions de la crise, du chômage et de la misère.

Laurent Berthod | 15 mai 2013 à 14h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ jujuniep,
Combien faudra t-il de temps pour vous rendre compte que la transgénèse n’est pas un évènement rare et spécifique des OGM ?
Tout organisme résultant d’une reproduction sexuée subit des événements biologiques identiques à celui de la transgénèse, réapprenez les notions basiques de divisions cellulaires, fécondation, fusion nucléaire (pas atomique !), recombinaison.
La transgénèse est donc un événement qui se passe en permanence dans la nature. Les virus et les bactéries la pratiquent en permanence. Elle fait partie des événements biologiques qui permet l’évolution des êtres vivants.
Avec les connaissances accumulées sur la compréhension de tel ou tel caractère, des gènes qui le sous-tende, la possibilité de faire une transgénèse orientée, voulue, désirée par rapport à celle qui se passe par hybridations successives… tout cela a conduit aux OGM actuellement…
Des choses utiles mais il n’y a que cela ! vous ne voyez pas qu’une variété GM donnée fait mieux que sa contrepartie non GM.
Vous ne voyez pas que l’on peut maintenant, chose que l’on a jamais pu faire par le passé (ou très difficilement et très lentement et de manière aléatoire), améliorer des caractères polygéniques ?
Combien de milliers, millions d’années faudrait il pour obtenir (naturellement) un riz doré (qui naturellement ne synthétise pas de béta carotène) ?
La sélection naturelle ne se fait pas selon, en fonction, des besoins de l’homme !
Qu'incarnent ils comme danger au fait, ces OGM ?

gattaca | 15 mai 2013 à 14h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M./Mme Jujuniep a écrit (14 mai 2013 à 10h47)...

«Quoi que vous en disiez...»?

Où M. Y. a-t-il dit?

«...les simples citoyens ont le droit de s'exprimer...»

Ce positionnement systématique destiné à emporter l'adhésion des lecteurs par la pitié est lassant et insupportable.

Oui, les simples citoyens ont le droit... Mais on attend de vous que vous apportiez des arguments – au moins a priori – pertinents.

«Il s'agit d'une technologie récente...»?

Et alors?

«...qui utilise un processus [...] qui peut gêner.. »

En quoi?

«et qui doit être débattu par chacun»?

Ah bon! Pourquoi?

«...car cela implique la vie de tous»?

Ah? Expliquez-nous donc comment la vie de tous a été impliquée par le fait que des PGM sont maintenant cultivés par 17,3 millions d'agriculteurs sur 170 millions d'hectares dans le monde!

M./Mme J. a en revanche raison sur l'INRA et les OGM. On peut notamment lire des papiers délirants du «syndicat» SUD qui montrent que l'idéologie anticapitaliste et antiprogrès l'emporte aussi sur la raison dans cette institution. Est-ce encore un syndicat quand on justifie et approuve la destruction de l'outil de travail de ses collègues?

M./Mme Gattaca aurait «un avis orienté, subjectif, purement scientifique...»?

On se frotte les yeux! Un avis «purement scientifique» serait donc «orienté» et «subjectif»!

Ce refus de la science, comment faut-il l'appeler?

Ça, c'est une réponse au «Répondrez-vous au reste?» d'aujourd'hui.

Wackes Seppi | 15 mai 2013 à 16h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M./Mme Jujuniep a aussi écrit (aujourd'hui à 13h43):

«C'est tellement classique de ces scientifiques imbus d'eux même qui n'écoutent personnes et pensent incarner le progrès alors qu'ils incarnent le danger»?

Ça, c'est de l'ad hominem.

«On peut être contre [...] sans être [...]»?

Argument dérisoire.

«Refuser les OGM c'est juste refuser une mauvaise solution à de vrais problème»?

Généralisation abusive et infondée, preuve d'un refus obstiné, irrationnel.

Le ringspot du papayer est un problème pour lequel on n'a trouvé aucune autre solution que le transgénique.

Le riz doré – s'il est autorisé à la culture (envers et contre les manoeuvres des opposants idéologues, souvent des bourgeois citadins confits dans leur confort), mis en oeuvre sous la forme de variétés performantes, et accepté par les populations frappées d'avitaminose – sera une extraordinaire contribution (je répète: contribution) à la solution d'un véritable problème.

Ah oui! Pour les opposants intransigeants aux PGM c'est une fausse solution ou c'est inutile: YAKA produire et consommer des légumes? Certes! Mais le fait est que les populations concernées ne produisent pas suffisamment de légumes.

On peut multiplier les exemples et les explications.

M. Berthod pose une question de bon sens (aujourd'hui à 14h47): «Faudra nous expliquer en quoi les OGM sont une mauvaise solutions pour les millions d'agriculteurs qui les ont adoptés...»

Wackes Seppi | 15 mai 2013 à 17h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le dictionnaire de Wakes :

Quand on ne sait pas quoi répondre à un argument, on dit "argument dérisoire"

Quand on est vexé, on parle en latin

Quand on veut justifier le maïs round up ready, on dit "ringspot du papayer"

Quand on doute de sa parole divine, on aligne "abusive et infondée, obstiné, irrationnel" dans une même phrase.

M. Berthod dit que tout le monde en mange mais pour Wakes, on n'a pas le droit d'en débattre.

Et quand quelqu'un qui fait des OGM, les défend avec hardeur sur un forum et qu'on lui reproche de ne pas être objectif et arrogant, alors on est anti science. Vous faites quoi dans la vie que je sache quel sorte d'anti je suis encore ? Anti ingénieur, Anti bloguer, anti pas grand chose ?

A chaque fois que je viens sur ce forum, ma journée s'illumine en vous lisant, je souris, parfois je ris (avec la blague de Gatacca sur le fait que la nature fait des OGM depuis toujours ! Excellent, d'ailleurs les poissons font régulièrement la cour aux fraises...). Puis je m'inquiète d'avis comme les votre vis-à-vis de ce qu'est le progrès globalement puis je souris à nouveau en me disant, qu'en France, heureusement, ce sont encore les gens et n'ont pas les supposés spécialistes qui ont le derniers mots.

Mais faut bien retourner aux choses sérieuses, utiles et qui ont de l'avenir, ce que ne sont évidemment pas les OGM.

A bientôt

jujuniep | 15 mai 2013 à 19h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

jujuniep écrit :

"Et quand quelqu'un qui fait des OGM, les défend avec hardeur sur un forum... "
Autant, jusqu'à présent, aucune remarque n'a été faite sur la forme, le vocabulaire et les (trop) nombreuses fautes d'orthographe de la prose de jujuniep autant cette dernière (faute d'orthographe) est révélatrice de son niveau (en dessous de la ceinture) !

gattaca | 16 mai 2013 à 09h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est plus encore qu'en-dessous de la ceinture, une succession incohérente de ce qui se prend pour des arguments et qui ne sont que des invectives. En dessous du bulbe rachidien, en somme.

Laurent Berthod | 16 mai 2013 à 09h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Cet essai en plein champ ne semble pas avoir de réel intérêt (supprimer la lignine n'intéresse pas les papetiers dont la véritable filière écologique est le papier recyclé - par ailleurs cette lignine est essentielle car permet la solidité des arbres) mais par contre comme tout essai en plein champ pose le problème de la dissémination.

Au minimum entourer l'exploitation d'une structure étanche serait préférable et ne poserait pas de problème.

spf | 06 juin 2013 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@spf
illustration typique du comportement des antis....
vous n'avez manifestement pas été voir le dossier sur ces essais de peupliers....
Pour la dissémination cela risque d'être un petit peu compliqué compte tenu qu'il s'agit d'arbres femelles !!!! et que les drageons sont éliminés chaque année ... !!!!

On cause, on cause, il en restera toujours quelque chose n'est ce pas ? surtout auprès des naïfs qui gobent tout ce qui passe à leur portée !

gattaca | 07 juin 2013 à 10h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Reconnaissez, M./Mme Gattaca, que M./Mme SPF s'est entouré de précautions: «Cet essai [...] ne semble pas... »

M./Mme SPF fait cependant erreur sur le fond.

La papeterie doit être constamment alimentée par des fibres neuves, notamment parce que tout le papier n'est pas recyclé et que le recyclage ne peut pas être infini. Il faut donc du bois...

Le recyclage, véritable filière écologique? Caramba! Encore raté. Le désencrage est très polluant.

Il est aussi faux de dire que la réduction de la lignine n'intéresse pas les industriels du papier. Ceux-ci ont besoin d'assurances au niveau de la disponibilité de la ressource et de la faisabilité industrielle avant de changer tous leurs process. Et c'est là qu'intervient un essai en plein champ plutôt qu'en pots pour géraniums.

Une structure étanche? Si l'on a peur d'un risque quasi nul aujourd'hui au point de suggérer une structure étanche, c'est qu'on ne veut pas de ces peupliers. Autant transformer la France en musée tout de suite.

Wackes Seppi | 07 juin 2013 à 15h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager