En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déploiement de Linky dès cet été : 10.000 emplois à la clé selon le gouvernement

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Jean-Marc Ayrault a confirmé, lors de la présentation du plan Investir pour la France le 9 juillet, le déploiement du compteur communicant Linky. Un appel d'offres devrait être lancé cet été par Erdf, pour l'installation de trois millions de compteurs d'ici 2016. L'objectif, d'ici 2020, est de remplacer les 35 millions de compteurs électriques installés actuellement en France, pour une enveloppe globale de 5 milliards d'euros.

Le gouvernement estime qu' "en prenant en compte l'ensemble des opérations nécessaires à la conception et à la fabrication, c'est entre 62 et 80% du compteur qui sont susceptibles d'être construits en France, avec la création potentielle de 10.000 emplois, dont 5.000 pour la pose. Le groupe EDF entend ainsi développer une véritable filière d'excellence pour la pose".

Réactions3 réactions à cet article

 

5.000 embauches(limitées dans le temps) en positif, combien en négatif (ceux là qui relevaient les compteurs, les chargés de clientèle des agences...etc)

Compteurs "intelligents" on pourra suspendre l'alimentation des précaires ou la restreindre si la consommation dépasse la capacité financière du client.

Enfin, on oublie de nous parler des frais d'installation et du surcoût de la location.

oreeat | 11 juillet 2013 à 00h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est le dernier argument pour faire passer Linky: la création d'emplois!! alors que cela coutera surement le double des 5 milliards annoncés et n'apportera rien en terme d'économie d'énergie..... l'impression de revivre le Bebop, le minitel....bref tous ces grand progres!

energievite | 11 juillet 2013 à 16h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le prétexte du relevé qui peut être fait même si l'usagé est absent est faux puisque cela est déjà le cas dans les immeubles et pavillons qui ont des compteurs ressent où le relevé se fait par ondes, comme pour l'eau mais moins pratique puisqu'il venir devant chaque compteur, pas pour l'eau qui se fait sur une partie de la rue. (c'est notre cas)
La consommation ne pourra pas être consulté autrement que par internet, pas de visu au compteur qui lui, ne donnera que la puissance souscrite, l'index de consommation (HR, HP s'il y a) et le défilement ; où sera l'avantage pour nous ?!
Ne serait-ce pas plutôt un avantage pour l'industriel qui va fabriquer ses compteurs ?
Ah, il est vert ! Cela fait écolo.
Les écots qui sont donnés des usagers qui ont se compteur ne sont pas avantageuses pour nous usagers, la consommation semble être à la hausse et EDF dit que ce sont les compteurs précédents qui étaient en mauvais état, donc ne comptaient pas correctement. (entendu lors ,de reportages radio)
Plus faux derche tu meurs !

Maurice | 12 juillet 2013 à 08h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…