En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'adaptation des comportements reste la meilleure solution pour consommer moins d'énergie

Avec 7.500 familles participantes au défi "Familles à énergie positive", l'expérience montre qu'on peut abaisser drastiquement sa facture d'énergie. Quelques écogestes, sans gros investissements particuliers, permettent ainsi de réduire la consommation jusqu'à 25 % !

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
L'adaptation des comportements reste la meilleure solution pour consommer moins d'énergie

Aérer en grand et par cours intervalles, plutôt qu'un peu en continue. Dépoussiérer chaque semaine ses radiateurs, dégivrer régulièrement le congélateur, couvrir les casseroles de la cuisine… Voici quelques exemples de gestes du quotidien qui ne coûtent rien et qui peuvent éviter de dépenser beaucoup.

Mais pour aller au delà de la notion de simples "bons plans", un défi auquel participent 7.500 familles françaises, chacune comptant 3 personnes en moyenne, est organisé pour enregistrer les performances de ces changements de comportement. A chaque territoire son organisation et ses partenaires. Mais au final l'objectif est bel et bien atteint, puisque l'adoption de gestes simples permet d'atteindre très aisément 8 % d'économie énergie tandis que les plus engagés arriveront, sans trop de frais, à réduire de 25 % leur consommation.

Mieux connaître pour mieux agir

Un consommateur informé en vaut deux. C'est également ce qu'il ressort de la mise à disposition d'outils de mesure de consommation par Le Toit Angevin, un bailleur social d'Angers (49). De nouveaux outils, appelés "smarts greens" permettent aux occupants de suivre et maîtriser facilement leurs consommations de fluides (eau et énergie) pour réduire leur dépense. Pour le bailleur, c'est aussi l'occasion de contribuer à renforcer activement la solvabilité de ses locataires.

Réactions8 réactions à cet article

 

Utiliser chaque fois que c'est raisonnable, y compris à l'intérieur de la maison, des lampes de poche qui se recharge à l'huile de coude me semble une démarche quelque peu "économisatrice d'argent", mais au moins symbolique d'une attention constante à l'économie d'énergie électrique.

Auriez-vous, co-abonnés, des arguments négatifs pour ce qui est de l'éco-bilan, donc à propos de la fabrication et du recyclage ?

Merci

PS. Je ne sous-estime pas le côté probable "fabriqué par des esclaves sous-payés" pour autant

Jean-Marie | 20 février 2014 à 07h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il n'y a pas que les économies dans nos petites ou grandes bicoques, il apparait plus qu'urgent de raisonner nos déplacements intempestifs et parfois inutiles...ré apprendre à des sorties simples par la marche ou le vélo...Pas besoin de prendre l'avion pour aller acheter des queues de cerises et trouver un sens à la vie.... Trop de gaspi dans les transports, trop de déplacements totalement inutiles. On peut regrouper ses sorties et limiter les courses tous les 8 ou 15 jours...Il faut ré apprendre à vivre "utile"...

Bertrand | 20 février 2014 à 10h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Débrancher les appareils électriques dont transformateurs chauffent même quand ils sont éteint, débrancher la télé pour arrêter cette petite lumière rouge qui ne sert à rien, éviter d'allumer la télé pour entendre de la desinformation ou des séries sans aucun intérêt, arrêter d'avoir deux télés à la maison pour plus de CONFORT, débrancher le micro-onde qui affiche l'heure alors que personne ne se lève la nuit pour vérifier l'heure dans la cuisine, ...
Ce sont également les petits gestes qui aident a aller dans le "bon sens".

Zugzwang | 20 février 2014 à 13h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci pour ces suggestions probablement pertinentes

A-t-on une idée de l'économie en Kw et en euros pour le foyer ?

Et calculer en centrale nucléaire ?

L'intérêt change parce que c'est souvent la nuit ?

Georges | 20 février 2014 à 17h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'ai participé à ce défi, j'ai économisé 160€ sur ma facture !
C'est super comme projet, vive l'équipe Wattelse et merci à mon agence de l'énergie !

Lucien | 21 février 2014 à 15h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Cette vidéo est bien faite et pleine de bonnes intentions. Elle montre bien qu'il est tout à fait souhaitable de changer de comportement dans nos habitudes de consommateurs, tant vis à vis de l'énergie que de l'eau et du gaz, puisque ce sont les exemples pris. Soit. Mais …
Mais, pour arriver à ce résultat, elle veut prouver qu'il faut investir dans des outils "technologiques" pour mieux prendre conscience du coût de nos gestes consommateurs et apprendre à maîtriser nos dépenses.
C'est d'une certaine manière prendre les gens pour des imbéciles. Nous sommes parfaitement capable d'ajuster nos dépenses à nos ressources sans passer par de telles usines à gaz. Il suffit que le coût des ressources atteignent un niveau dissuasif. Je suis près à parier que l'augmentation importante (+ 10% par an ?) régulière de l'énergie et de l'eau, conduirait aux mêmes résultats. Car il faut prendre conscience que nous vivons au-dessus de nos moyens. Mais il est vrai que ça renâclerait dans les chaumières.
Pour rester dans les solutions "technologiques", je refais la proposition déjà demandée sur ce site : que les compteurs (eau, gaz, électricité) aient une fonctionnalité qui permette de mettre en marche un signal sonore pour chaque euro dépensé (j'écris euros, mais on pourrait choisir 1/10 d'€ ou toute autre unité de contrôle).
Merci à un technicien un peu futé de proposer une solution, bon marché, permettant de mesurer les débits dans les installations actuelles et sans rien démonter.

Jean-Claude HERRENSCHMIDT | 21 février 2014 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Satanée réalité. Pendant que certains, dans leur petit coin, réduisent leur consommation, d'autres, dans leur petit coin (de goinfre) consomment ce qui a été économisé. Il n' y a pas de solution individuelle dans un monde où le moteur de l'activité humaine est la cupidité et la prolifération

JCC | 24 février 2014 à 21h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Georges : ici des chiffrages : http://www.virage-energie-npdc.org/

press | 28 février 2014 à 10h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…