En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déchets plastique : 126 à 179 collectivités devraient être retenues pour l'extension du tri

Entre 126 et 179 collectivités devraient être retenues par Eco-Emballages dans le cadre de l'appel à projets relatif à l'extension du tri des emballages plastique. Jusqu'à un Français sur cinq pourrait être concerné dès mars 2016.

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Jeudi 10 septembre, Eco-Emballages a réuni toutes les parties prenantes de l'extension des consignes de tri des emballages ménagers plastique. Elles ont appris à cette occasion qu'entre 126 et 179 collectivités devraient être retenues par l'éco-organisme suite à son appel à projets, selon des participants contactés par Actu-environnement. L'extension devrait concerner entre 9,1 et 12,1 millions de Français, soit jusqu'à un Français sur cinq.

Pour rappel, en novembre 2014, Eco-Emballages a lancé un appel à projets dans le cadre de l'extension progressive des consignes de tri à l'ensemble des plastiques d'ici 2022. Aujourd'hui, ces consignes de tri étendues ne concernent que les 3,7 millions d'habitants des collectivités ayant participé à la première phase expérimentale.

A l'horizon 2030, Eco-Emballages propose de doubler le taux de recyclage des matières plastique. Ce processus devrait modifier en profondeur le paysage des centres de tri français, puisqu'il devrait se traduire par la création de centres de pré-tri et la modernisation du parc existant. Le processus devrait aboutir à une division par deux de leur nombre, de l'ordre de 240 aujourd'hui, conformément à un rapport de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), remis en juin 2014.

Ne pas perdre les non-sélectionnés

Plus précisément, Eco-Emballages a anonymisé les dossiers qu'il a présentés aux parties prenantes et les a classés en trois listes distinctes. Les derniers arbitrages devraient être rendus d'ici le 21 septembre. A cette date, l'éco-organisme communiquera les résultats finaux aux candidats. Au total, 243 collectivités, pour 58 bassins de collecte et regroupant 15,7 millions d'habitants, ont concouru.

La première liste comprend les collectivités qui seront retenues avec certitude. Cent-vingt-six sont concernées, regroupées dans 28 bassins de tri et représentant 9,1 millions d'habitants. La deuxième liste regroupe les dossiers "à débattre". Cinquante-trois collectivités, pour 11 bassins de tri et 3 millions d'habitants, y figurent. Enfin, la liste des dossiers non sélectionnés fait apparaître 64 collectivités, sur 19 bassins et 3,6 millions d'habitants.

Les collectivités définitivement retenues devront impérativement démarrer l'extension du tri des plastiques en mars 2016. Elles bénéficieront d'une aide financière versée par Eco-Emballages et puisée dans une enveloppe de 45 millions d'euros. Celle-ci est dédiée à la poursuite du soutien aux collectivités participant à l'expérimentation, à l'appui des nouvelles collectivités retenues et à l'aide apportée à des centres expérimentaux de pré-tri ou de tri.

Quant aux collectivités non retenues, l'enjeu, pour la suite de l'extension des consignes de tri des plastiques, est de savoir dans quelle mesure elles pourront candidater au prochain appel à projets qui devrait être lancé fin 2016 ou début 2017. Parmi les raisons invoquées pour leur non sélection figure une réflexion trop peu aboutie sur le bassin de collecte. En d'autres termes, une réflexion plus aboutie autour de la taille du centre de tri au regard du bassin concerné pourrait sensiblement accroître leur chance d'être retenues.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager