En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Erika : l'avis de la Cour de Justice européenne pourrait limiter la responsabilité de Total

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'avocate générale de la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) Juliane Kokott a rendu le 13 mars un avis favorable à Total opposé à la commune de Mesquer en Loire-Atlantique, victime de la marée noire de l'Erika en 1999 et qui demande à être indemnisée par le groupe pétrolier.

Interrogée par la Cour de cassation française qui lui demandait notamment si du fioul lourd pouvait être considéré comme un déchet, Juliane Kokott a estimé que le fioul lourd transporté par l'Erika, doit être qualifié de déchet au sens du droit communautaire lorsqu'il s'écoule d'un pétrolier accidenté et se mélange à l'eau et à ses sédiments.

Pour l'avocate générale , le principe ''pollueur-payeur'' s'applique et les coûts liés à l'élimination des déchets devraient (...) être mis à la charge des personnes qui sont à l'origine des déchets, qu'elles en soient détentrices ou anciennes détentrices ou encore productrices du produit générateur des déchets.

Mme Kokott ajoute cependant qu'il est également conforme au principe du pollueur-payeur d'exonérer de toute responsabilité les personnes qui n'ont pas causé de façon intentionnelle ou par négligence les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures. Ce n'est donc que si l'on peut imputer au producteur du fioul, au vendeur ou à l'affréteur du navire une contribution propre dans le déversement du fioul lourd que le paiement d'indemnités peut être exigé, souligne-telle.

Pour l'avocate générale, il est justifié d'imputer à la collectivité une contribution sur la chaîne de causalité des déchets d'hydrocarbures ainsi qu'une part du risque.

Rappelons que Total a été condamnée en janvier dernier à acquitter un montant de 192 millions d'euros aux communes frappées par la marée noire et à l'Etat mais a décidé de faire appel tout en acceptant de payer les indemnités.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager