Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Photovoltaïque : les tarifs d'achat pour le deuxième semestre 2014

La CRE a publié la baisse applicable aux tarifs d'achat photovoltaïques du 1er avril au 30 juin. Alors que la France devait abroger la bonification de ces tarifs pour les panneaux "made in Europe", l'arrêté n'a toujours pas été publié.

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié, le 29 avril, sa délibération sur l'évolution trimestrielle des tarifs d'achat s'appliquant aux installations photovoltaïques pour la période du 1er avril au 30 juin 2014. Pour les installations intégrées au bâti (IAB), la baisse est de 2%, soit un tarif de 27,94 c€/kWh. Pour les installations bénéficiant d'un tarif d'intégration simplifiée au bâti (ISB), la baisse est de 2,6%.

Un projet d'arrêté visant à abroger la bonification tarifaire des panneaux d'origine européenne, à la demande de la Commission européenne, a été validé mi-mars par le Conseil supérieur de l'énergie. Mais cet arrêté n'ayant toujours pas été publié à ce jour au Journal officiel, se pose la question de l'application de la bonification ou non à ces nouveaux tarifs.


Entre le 1er janvier et 31 mars 2014* Entre le 1er avril
et le 30 juin 2014
Evolution du tarif d'achat
Intégration au bâti (IAB) [0-9kW]

28,52 c€/kWh

27,94 c€/kWh -2 %
Intégration simplifiée au bâti (ISB) [0-36kW]

14,54 c€/kWh

14,16 c€/kWh -2,6 %
ISB [36-100kW]

13,81 c€/kWh

13,45 c€/kWh -2,6 %

* Depuis le 1er février 2013, une bonification de 5% ou 10% peut être accordée selon l'origine européenne des composants du système photovoltaïque. Mais cette mesure ayant été dénoncée par l'Union européenne, un arrêté l'abrogeant devrait bientôt être publié.

Réactions1 réaction à cet article

 

c'est complètement idiot d'acheter de l'électricité plus cher qu'on la revend et de faire payer le déficit au consommateur par la CSPE qui lui n'a rien demandé.

chomage | 01 mai 2014 à 08h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

LG NeON® H 360-365 Wc BIFACIAL, recto/verso qui exploite la réverbération LG Electronics France