En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Création d'un collectif sur les conséquences de l'exploitation des mines d'uranium

Risques  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Onze associations françaises et une association nigérienne annoncent la création du Collectif mines d'uranium afin de travailler ensemble sur la problématique de l'exploitation passée ou actuelle de mines d'uranium. "L'objectif du collectif est de travailler en synergie sur les problèmes qui sont communs à l'ensemble des sites miniers, réutilisation de stériles uranifères comme remblais, pollution du milieu aquatique, contrôles inadaptés et bilans environnementaux biaisés, défaut de réglementation et de sanction des dysfonctionnements, décisions basées sur les rapports de force, etc", indique le collectif dans un communiqué.

Le collectif souhaite suivre de près le devenir des sites exploités en France entre 1948 et 2001 (200 mines d'uranium), notamment les questions de responsabilité de l'exploitant dans la dépollution et la remise en état des sites. "Il est essentiel de faire appliquer le principe du « pollueur payeur », d'obtenir la décontamination des zones et habitations affectées et le maintien de la responsabilité des producteurs de déchets aussi longtemps qu'aucune solution de confinement pérenne n'a été apportée".

Quant au Niger, où des mines sont actuellement exploitées, notamment pour fournir en uranium les centrales nucléaires françaises, le collectif souhaite interpeler sur les enjeux environnementaux et de santé publique. "L'objectif est de transmettre aux citoyens et associations [des pays où des mines sont en exploitation], les enseignements tirés de ce qui s'est passé en France afin d'éviter les mêmes erreurs, voire des opérations encore pires, si l'on se base sur ce qui se passe au Niger".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager