En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fillon annonce le déblocage de 3 autoroutes gelées depuis le Grenelle

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Selon l'AFP, à l'occasion de l'inauguration d'un tronçon de l'autoroute A41 reliant Annecy à Genève, le Premier Ministre François Fillon a annoncé le 5 décembre le déblocage sans tarder de trois projets autoroutiers qui étaient gelés depuis le Grenelle de l'environnement, dans les Landes, en Seine-Maritime et dans le Bas-Rhin.

En matière routière, nous allons engager sans tarder trois projets autoroutiers pour un peu plus de 800 millions d'euros de travaux, a précisé M. Fillon, au lendemain de l'annonce de Nicolas Sarkozy d'un plan de relance économique axé sur l'investissement, notamment en matière d'infrastructures.

Les trois projets concernés sont l'A63, entre Salles et Saint-Geours-de-Maremne (Landes) pour relier Bordeaux et la frontière espagnole, l'A150 entre Ecalles-Alix et Barantin (Rouen--Le Havre) et l'A355 (contournement ouest de Strasbourg).

Les associations inquiètes

Pour Michel Dubromel, responsable du réseau Transports et mobilités à France Nature Environnement (FNE), ces trois projets sont très anciens. Le grand contournement ouest de Strasbourg a été conçu dans les années 60. Par ailleurs, si le gouvernement envisage d'aider au financement de montages partenariats publics / privés dans le domaine routier, il envoie un message incohérent avec les priorités annoncées à l'issue du Grenelle de l'environnement, a-t-il indiqué.

Rappelons que le Président Sarkozy avait souligné lors de la restitution des conclusions du Grenelle en octobre 2007 que la priorité ne serait plus au rattrapage routier, mais au rattrapage des autres modes de transport.

De son côté, Jean-Stéphane Devisse, directeur adjoint des programmes du WWF France, a estimé que l'annonce de M. Fillon suit la logique gouvernementale qui est de relancer à tout prix mais sans tenir compte d'un new deal écologique que nous appelons de nos voeux.

Outre les projets d'autoroutes, le Premier ministre a par ailleurs indiqué que les travaux préparatoires au lancement de la ligne à grande vitesse (LGV) entre la Bretagne et les Pays de la Loire seront accélérés, tout comme ceux de la LGV Est entre Strasbourg et Paris.

Réactions1 réaction à cet article

 
Autoroutes à sens unique !

Le grenelle a brassé du vent et Fillon s'assoie dessus
Toujours les mêmes recettes : du court terme pour faire "avancer" des bagnoles et les travaux publics. Tout sera investit dans des grands groupes et l'argent ne redescendra que très peu à la base, soit ceux qui en ont le plus besoin. Toujours cette doctrine qui veut faire croire qu'en favorisant les plus riches le technicien de surface en profite aussi. Ce qui n'a jamais été avéré.
Quand je dis que Fillon s'assoie sur le grenelle j'y vais un peu fort, en effet il lance une acceleration aux travaux préparatoires des LGV, et pendant ce temps les michelines diesel de 1956 sillonnent nos campagnes à 60km/h sur des lignes dans un bien triste état.
Vous avez dit France à 2 vitesses, ah bon ?

Steph | 10 décembre 2008 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager