Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

GDF Suez : des résultats en baisse à cause du climat

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°337 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°337
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

GDF Suez a présenté, ce lundi 28 avril, des résultats en baisse de 4,8% en organique pour le premier trimestre 2014. Ce résultat "s'explique essentiellement par l'impact défavorable du climat sur les ventes de gaz (le premier trimestre 2014 ayant été très doux en Europe et notamment en France alors que le premier trimestre 2013 avait été particulièrement froid)", analyse le groupe dans un communiqué. Corrigé de l'effet climat et du rattrapage tarifaire enregistré au premier trimestre 2013, le chiffre d'affaires est en hausse de 0,9% en organique.

Corrigé également, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) est stable par rapport à 2013. "Il bénéficie des efforts du plan de performance Perform 2015 et de la poursuite du développement du groupe dans le renouvelable et sur les marchés à forte croissance avec la mise en service de nouveaux actifs et de nouveaux champs d'exploration-production". En France, l'énergéticien a vu 10 de ses projets photovoltaïques (pour une puissance de 53,35 MW) retenus dans le cadre des appels d'offres et s'est vu attribuer le marché pour la construction des compteurs communicants Gazpar.

La stratégie du groupe dénoncée par des associations

Ce lundi, avait également lieu l'assemblée générale annuelle des actionnaires. A cette occasion, les associations Les Amis de la Terre, Earthlife Africa et Amazon Watch ont dénoncé "l'impact destructeur des projets de l'entreprise dans le secteur du charbon et des grands barrages" en Afrique du Sud et au Brésil. Elles pointaient également du doigt la "campagne de lobbying agressive [menée par les dirigeants de GDF Suez] pour obtenir un affaiblissement des ambitions européennes en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de développement des énergies renouvelables".

Réactions3 réactions à cet article

 

J'aime beaucoup le dernier paragraphe, on voit toute l’ambiguïté entre une politique qui oppose environnement et économie, d'une entreprise qui a basé ses activités sur une énergie encore nécessaire mais sans avenir, le profit à court terme, et une diversification vers les ENR encore trop timide ce qui la contraint plus ou moins volontairement à continuer dans une voie nuisible à l'environnement

lio | 29 avril 2014 à 11h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quel catastrophe ce réchauffement climatique ! (sauf pour mon porte monnaie : ma facture de chauffage a diminué de 20 % - longue vie au gaz carbonique)

Le Glaude | 29 avril 2014 à 16h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Enfin une bonne nouvelle ! Un gazier voit ses bénéfices en baisse. Et quid des pétroliers et des charbonniers ???

dmg | 29 avril 2014 à 18h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Panneaux solaires haut de gamme pour sites isolés, camping-cars et bateaux ECOTERRE ENERGY