Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

GDF Suez appelle l'UE à "ajuster" le soutien public aux énergies renouvelables

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Neuf énergéticiens européens, dont le groupe français GDF Suez, ont appelé le 10 septembre l'Union européenne à "ajuster" le soutien public à la production des énergies renouvelables, pour "limiter l'envolée des factures énergétiques" et assurer la sécurité d'approvisionnement énergétique européenne.

Après avoir lancé "un appel solennel" le 21 mai 2013 au Conseil européen, Gérard Mestrallet, Président directeur général de GDF Suez et Paolo Scaroni, Président directeur général du groupe italien ENI, ont présenté le 10 septembre à Strasbourg devant les eurodéputés "des mesures concrètes visant à rebâtir l'Europe de l'énergie", en présence du commissaire à l'Energie, Günther Oettinger, selon un communiqué des énergéticiens. Outre le français GDF Suez et l'italien ENI, figurent également les allemands EON et RWE, les espagnols Gas Natural Fenosa et Iberdrola, l'italien Enel, le néerlandais Gas Terra et le suédois Vattenfall.

Leur intervention avait pour objectif d'alerter sur "les risques inhérents" à la politique énergétique européenne actuelle. "En effet, les efforts des énergéticiens pour réaliser les indispensables investissements dans le secteur ont été entravés par l'incertitude sur la rentabilité de ces investissements en raison notamment de l'absence de cadre politique clair, prévisible et objectif, fondé sur une législation stable et prévisible", estiment les énergéticiens. Et de pointer : la sécurité d'approvisionnement énergétique "n'est plus assurée", les émissions de CO2 "repartent à la hausse", les investissements dans le secteur "diminuent drastiquement" et les factures énergétiques sont "en forte augmentation".

Pour limiter "l'envolée" des factures, les énergéticiens demandent "d'ajuster, pour les nouvelles installations, les subventions publiques à la production d'électricité renouvelable afin de refléter les besoins des marchés de l'électricité". Ils appellent à renforcer les politiques et le financement de la R&D à l'horizon 2020 ainsi qu'à soutenir les technologies d'électricité renouvelable "les moins matures par des efforts accrus dans la R&D plutôt que par des subventions à la production".

Afin de garantir un approvisionnement "fiable", les énergéticiens proposent d'utiliser toutes les capacités électriques existantes plutôt que "de subventionner la construction de nouvelles capacités qui peuvent remettre en cause les conditions d'une concurrence équitable entre des technologies compétitives ". Ils plaident pour l'amélioration de la diversification des routes et des sources d'approvisionnement en gaz, notamment par la production d'énergie locale "(y compris des sources non-conventionnelles), tout en tenant compte en permanence des préoccupations environnementales." Autre proposition des dirigeants : relancer et renforcer "considérablement" le marché européen du carbone "dans un objectif de réduction des émissions" à long terme.

"On ne peut opposer les énergies ainsi, les énergies renouvelables contre les autres comme le gaz, alors que les défis qui se présentent à nous n'ont jamais été aussi importants", a déclaré à l'AFP Nicolas Wolff, président de la fédération professionnelle France Energie Eolienne (FEE). "L'Europe a défini un objectif pour les énergies renouvelables, visant à porter leur part dans la consommation d'énergie à 20% en 2020, et nous souhaitons qu'elle continue à les accompagner", a-t-il affirmé.

Réactions1 réaction à cet article

 

Cette blague, ils veulent le beure et l'argent du beure ! !

Mon cul | 12 septembre 2013 à 16h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Droit de l'énergie : votre conseil à distance et à l'international Energie-legal