Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une gigafactory photovoltaïque sera implantée en Moselle

Energie  |    |  R. Boughriet

C'est à Sarreguemines, en Moselle, que sera construite « la plus grande usine européenne » de production de cellules et modules photovoltaïques, annonce la société Holosolis, fondée par EIT InnoEnergy.

Ce projet, qui représente un investissement de 700 millions d'euros, va être officialisé, ce lundi 15 mai, par le président Emmanuel Macron, à l'occasion du sommet Choose France. Il intervient après l'abandon, en décembre 2022, d'un projet similaire, au même endroit, par la société norvégienne Rec Solar.

La production de l'usine d'Holosolis devrait démarrer à la mi-2025. Lorsqu'elle sera pleinement montée en puissance, en 2027, elle devrait produire 5 gigawatts de panneaux solaires et de cellules par an, permettant d'alimenter les besoins énergétiques d'un million de foyers chaque année. Elle devrait ainsi produire chaque année 10 millions de panneaux photovoltaïques. L'usine emploiera 1 700 salariés, recrutés en majorité dans la région Grand Est et le bassin sarregueminois. Holosolis prévoit également d'établir des activités de recherche et développement, en partenariat avec des instituts européens. « Nos modules seront destinés à trois marchés principaux : les toitures résidentielles, les toitures industrielles et commerciales, l'agrivoltaïque », déclare Jan Jacob Boom-Wichers, le président d'Holosolis. L'entreprise entend privilégier les filières européennes, « dans le cadre d'une traçabilité complète, pour l'approvisionnement en verre, cadres, encapsulants et autres éléments qui entrent dans la composition d'un panneau photovoltaïque ». Elle ajoute avoir identifié des fournisseurs européens pour ses achats de silicium.

Réactions1 réaction à cet article

Il paraît que les panneaux solaires sont une source de pollution et utilisent des métaux rares, il y avait des choses négatives sur leur production. J'aurais pensé que nos fleurons industriels du Cac 40 seraient les moteurs de cela, je ne sais le fonds des choses et en savoir plus serait intéressant.

28plouki | 16 mai 2023 à 09h33 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

PACK PECO : chaudière à granulés 15-35 kW avec silo de stockage Fröling
Chaudière Mixte | SP DUAL Fröling