Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le cimentier Holcim parvient à produire un clinker 100 % recyclé

Déchets  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com

Le 17 juin, Holcim, le cimentier suisse du groupe Lafarge, a annoncé être parvenu à fabriquer « le premier clinker au monde entièrement composé de minéraux recyclés ». Ce constituant principal du ciment et du béton (dont le nom dérive d'un ancien terme néerlandais signifiant brique) se compose normalement d'un mélange de calcaire, d'argile et de sable extraits de carrières à ciel ouvert. « Pour produire du clinker à partir de matériaux 100 % recyclés, il a fallu trouver les flux de déchets appropriés et concevoir la meilleure configuration physique pour réorganiser la production », atteste Holcim dans un communiqué.

L'entreprise suisse s'est ainsi attelée à trouver des matières premières alternatives qui puissent être issues de l'économie circulaire (par exemple, de démolitions), de préférence aux alentours de sa cimenterie d'Altkirch, dans le Haut-Rhin. Elle a rassemblé dix produits recyclés « pour disposer de tous les éléments nécessaires pour atteindre la composition chimique cible du clinker, conformément à la norme, nous précise une porte-parole d'Holcim. Chaque matériau a ainsi été complètement caractérisé chimiquement en laboratoire. Tous ne peuvent être cités, pour des raisons de confidentialité, mais cela va des cendres de bois jusqu'aux déchets du traitement des minéraux. »

Malgré leurs différences avec les matières premières conventionnelles, ces matériaux ont subi exactement le même sort : une cuisson ensemble à 1 450 °C dans un four rotatif. « La production a été réalisée sur deux jours sans arrêt, avec un monitoring en permanence par une équipe spéciale de dix personnes : des experts de notre centre de recherche et de développement, situé à l'Isle-d'Abeau (Isère), des équipes du site, des membres de la direction qualité de Lafarge et de la direction industrielles centrales, nous explique la porte-parole. Car il existait plusieurs inconnues liées à cette grande première : quelle réaction du mélange, quel comportement à la cuisson, quel impact éventuel sur le four ? Le résultat est un succès sur tous les plans, et le clinker obtenu est conforme aux objectifs qualité fixés ainsi qu'à la norme. »

Autrement dit, ce nouveau mélange « ouvre la voie à un béton 100 % recyclé ». Le cimentier table sur une première mise en œuvre au troisième trimestre 2022. Jusqu'ici, 2 000 tonnes de ce nouveau clinker ont été produites, évitant ainsi l'extraction d'environ 3 000 tonnes de matières premières, selon les estimations de l'entreprise. Ce premier cru est en cours de transformation en ciment sur un autre site français d'Holcim.

Réactions1 réaction à cet article

 

Lorsque l'on connait un peu les fondamentaux de l'activité ciment/béton, on prend la mesure de l'importance de la R&D dans ce domaine.

Cela mériterait un dossier détaillé réalisé par actu-environnement.

henri le roy | 27 juin 2022 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

BTX : analyseur XRD et XRF de paillasse pour matières sur poudre Olympus France