En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Huile de palme : les députés maintiennent la fin de l'avantage fiscal au 1er janvier 2020

Energie  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

L'avantage fiscal dont bénéficiait l'huile de palme prendra fin au 1er janvier prochain, tel que cela avait été voté dans la loi de finances pour 2019. Les députés ont en effet rejeté ce vendredi 15 novembre au soir, par 58 voix contre et 2 pour, l'amendement du député LReM Mohamed Laqhila qui souhaitait repousser à 2026 la fin de cet avantage fiscal.

Ce vote, obtenu malgré l'avis favorable du Gouvernement, revient sur son adoption jeudi 14 dans des conditions rocambolesques. La disposition avait été votée sans aucun débat dans l'hémicycle et alors qu'une grande partie de la majorité y était vraisemblablement opposée, suscitant une fracture entre l'exécutif et de nombreux députés. Réunie à la demande du rapporteur général Joël Giraud (LReM), la commission des finances avait voté, vendredi en début d'après-midi, en faveur d'une nouvelle délibération, qui a finalement conduit à effacer le vote de la veille.

L'association Canopée Forêts vivantes salue « une immense victoire de la démocratie contre le lobbying éhonté de Total ». « Le soutien du Gouvernement est un non-sens, un aveu de l'influence de Total sur le plus haut niveau de l'État, et nous prouve que les discours sur l'urgence climatique ne sont, aux yeux du Gouvernement, qu'un exercice rhétorique destiné à redorer son image », dénonce Greenpeace France.

« Ce second vote confirme une avancée importante actée l'an dernier, et qui concrétise les engagements pris par la France en matière de lutte contre la déforestation importée », réagit de son côté le député Matthieu Orphelin (Libertés et Territoires). Le Gouvernement, qui a adopté une stratégie contre la déforestation importée en novembre 2018, n'a en effet pas craint la contradiction dans cette affaire.

« Je ne doute pas que le groupe Total, dont le bénéfice net s'est envolé à plus de 11 milliards d'euros en 2018, pourra faire face à cette évolution et renforcer ses investissements et sa stratégie dans les secteurs favorables à la transition écologique et énergétique », ajoute le parlementaire. Total avait mis en avant l'investissement de 275 millions d'euros réalisé sur l'ancienne raffinerie de La Mède, à laquelle bénéficie principalement cet avantage fiscal, et le maintien de 250 emplois directs. L'avantage fiscal était évalué entre 70 et 80 millions d'euros pour l'énergéticien qui a prévu d'importer près de 300 000 tonnes d'huile de palme chaque année dans sa nouvelle installation dédiée à la production de biocarburants.

Réactions2 réactions à cet article

 

Le vote de la disposition du député LAQUILA à une heure bien tardive, noyé dans le reste de la loi de finances 2020 ("Un cavalier, qui surgit hors de la nuit [...]" ?!), face à une Assemblée désertée et ainsi sans aucun débat est l'illustration parfaite du terreau dans lequel prospère l'affairisme. Pitoyable manoeuvre de bas étage ! Le tollé qui s'en est suivi et l'exigence d'un nouveau vote cette fois-ci conforme aux standards d'une démocratie étaient légitimes et salutaires. Le camouflet reçu par le groupe Total et ses petites mains au sein du Gouvernement et de l'Assemblée nationale qui s'en est suivi montre que le bon sens, quand les règles de fonctionnement normal d'une démocratie sont respectées, peut encore s'imposer face à la loi de la jungle. C'est une excellente et réjouissante nouvelle.

Pégase | 16 novembre 2019 à 19h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

60 députés pour voter , mais où étaient donc les autres ?
On voit quelle importance ces politiques accordent aux questions écologiques .

sirius | 18 novembre 2019 à 15h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager