En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gaz de schiste: la Bulgarie adopte une résolution interdisant la fracturation hydraulique

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Le parlement bulgare a adopté une résolution qui interdit l'utilisation de la technique de la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'extraction de gaz et d'huile de schiste dans le pays et dans ses eaux territoriales de la Mer Noire, rapporte l'AFP. Toute violation de cette résolution sera sanctionnée d'une amende de 100 millions de leva (environ 50 millions d'euros) et d'une confiscation des équipements utilisés.

La résolution a été adoptée par 166 voix pour, 6 contre et 3 abstentions.

Retrait du permis attribué à Chevron

Par ailleurs, le gouvernement a retiré mardi à la compagnie américaine Chevron une première autorisation accordée en juin d'explorer et d'extraire du gaz de schiste dans le pays, évoquant l'insuffisance de données garantissant la protection de l'environnement lors d'un recours à la méthode de fracturation hydraulique.

Ce retrait fait suite à des manifestations rassemblant des milliers de Bulgares dans tout le pays contre les projets d'exploration de gisements de gaz de schiste. Les manifestants avaient exprimé leurs craintes de voir la terre agricole fertile et les abondantes eaux souterraines de la région de Dobroudja (nord-est) empoisonnées au cas où ces gisements seraient exploités, explique l'AFP.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager