Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

« La confiance est indispensable à la filière hydrogène, il faut éviter le greenwashing »

Au développement du marché de l'hydrogène décarboné ou renouvelable, il est primordial d'associer de la confiance à travers la certification tout au long de la chaîne de valeur. Détails avec Clément Poutriquet, de Bureau Veritas.

Entretien  |  Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Derrière les termes « hydrogène décarboné » ou « hydrogène vert » se cachent des modes de production et des impacts environnementaux différents. Le « vert » fait référence à une production à partir d'énergies renouvelables tandis que le « décarboné » s'applique à une production à partir d'électricité du réseau, qui s'avère bas carbone en France.

Pour que tout le monde parle le même langage et que la confiance s'installe sur ce nouveau marché de l'hydrogène, il est important de développer des méthodologies communes de calcul du contenu carbone de l'hydrogène produit. Si, pour l'instant, le cadre réglementaire n'est pas encore tout à fait stabilisé en France et en Europe sur ce qu'on peut appeler l'hydrogène vert ou bas carbone, il existe des normes capables de certifier et de garantir la production d'hydrogène tout au long de la chaîne de valeur. Reste à harmoniser tous ces travaux, sur un marché qui pourrait devenir mondial. Détails avec Clément Poutriquet, directeur développement hydrogène chez Bureau Veritas, rencontré à l'occasion du salon Hyvolution, en mai dernier à Paris.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour. Il y a un peu de boulot sur le continent qui décrète que les véhicules électriques sont "zéro émissions" en ne considérant que ce qui est émis par le véhicule en circulation et en occultant toutes les autres émissions de son cycle de vie, notamment celles liées au cycle de vie des batteries...
Dans ce paradis merveilleux, il suffit de décréter que quelque chose est "vert" ou "éco" et ça le revêt immédiatement de toutes les vertus.
Bien joué, les lobbies écolos !
Courage à tous les autres qui subissent ces avanies...

Albatros | 11 juillet 2022 à 17h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Station d'avitaillement GNV équipée de distributeurs Ocean Smart GNC MADIC Group