En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Première réunion du comité de pilotage dédié aux métiers de la croissance verte

Valérie Létard a installé le comité de pilotage chargé d'élaborer le plan de mobilisation destiné à développer les métiers de la croissance verte. Objectif : définir les besoins notamment en formations pour atteindre les 600.000 emplois d'ici 2020.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
   
Première réunion du comité de pilotage dédié aux métiers de la croissance verte
© Vitaliy Pakhnyushchyy
   
La première réunion du comité de pilotage du plan de mobilisation des filières et des territoires destiné à développer les métiers liés à la croissance verte s'est tenue le 13 octobre. Présenté en septembre par la secrétaire d'État au développement durable Valérie Létard et le Commissariat général au développement durable, ce plan, qui devrait être élaboré d'ici la fin de l'année, ''consiste à travailler concrètement à l'élaboration de notre nouveau modèle de croissance, un modèle riche en emplois, et, qui plus est, en emplois non délocalisables''.

L'objectif : ''adapter les formations existantes et en créer de nouvelles'', selon la secrétaire d'Etat pour atteindre les 600.000 emplois verts d'ici 2020 que pourrait générer le Grenelle de l'Environnement (dont 300.000 emplois environ dans le secteur du bâtiment), d'après l'étude du Boston Consulting Group (BCG) publiée en juin dernier. ''Les métiers correspondants devraient être accessibles à tous les niveaux de qualification. Ils devraient également représenter un réel moyen de sortie de crise et de remise en marche de l'ascenseur social'', a rappelé ce matin Valérie Létard, en installant le comité de pilotage chargé d'élaborer ce plan de mobilisation.

Comme pour le Grenelle, ce comité national de pilotage - fonctionnant sur le modèle de ''la gouvernance à 5'' - est composé des représentants de l'ensemble des acteurs concernés par la formation et l'emploi (Pôle Emploi, Alliances Villes Emplois, Conseil national des missions locales, AFPA, Ademe, etc.). Il réunit les collectivités locales (association des régions de France…), les partenaires sociaux, les associations mais aussi les acteurs économiques et les ministères concernés (Développement durable, éducation nationale, enseignement supérieur et de la recherche, etc) . La première réunion du comité ''a rassemblé plus de 60 acteurs'', s'est félicitée Valérie Létard au cours d'un point presse. ''Ce nombre est de très bon augure. Il préfigure un travail d'équipe et de qualité''.

Valérie Létard a également annoncé la mise en place de comités par filière dans les secteurs les plus porteurs d'emploi. 10 filières professionnelles ont ainsi été retenues pour organiser les travaux de préparation du plan de mobilisation : Transports, Automobile, Energies renouvelables, Eau-assainissement-déchets, Métiers du Bâtiment (logement, architecture, paysage, fournisseurs du bâtiment), Agriculture et Forêts (Papeterie / biomasse bois / Phytosanitaires), Electromécanique, construction électrique et réseaux, Raffinage, biocarburants et chimie verte, Tourisme et Métiers de la mer. Ces comités de filières, dont les travaux débuteront le 20 octobre, auront notamment pour mission de proposer au comité national de pilotage une analyse quantitative et qualitative des besoins des filières. Il leur sera également demandé de définir des actions concrètes et adaptées à chaque métier (référentiel, formations…).

Le comité de pilotage national sera notamment en charge de la préparation du cahier des charges des expérimentations régionales prévues dans le plan. Un appel à projets a ainsi été lancé par le Ministère du développement durable à destination des régions : selon Valérie Létard, ''l'Alsace s'est déjà engagée dans la démarche''. Les Régions Ile de France et Nord Pas de Calais seraient également intéressées pour faire une expérimentation. ''Les régions constituent un facteur clé de réussite de ce plan'', a souligné la secrétaire d'Etat.

Le comité de pilotage s'appuiera en outre sur l'avis qui sera rendu au Gouvernement par le Comité d'orientation pour l'emploi, ''saisi notamment sur la définition d'une stratégie destinée à faire de la croissance verte une croissance riche en emplois de qualité''.

Les prochaines réunions du comité de pilotage se tiendront les 1er et 20 décembre date à laquelle la restitution des travaux des comités de filières aura lieu. La dernière réunion du comité national de pilotage se tiendra le 12 janvier 2010. Et le plan d'action global devra être présenté au cours de la conférence nationale sur les métiers de la croissance verte prévue fin janvier 2010.

Par ailleurs, le Ministère du développement durable a commandé une autre étude aux cabinets Syndex et Alpha qui analyse ''la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences dans les secteurs de l'industrie et de l'énergie impacté par le Grenelle de l'environnement et l'évolution du système d'échange des droits d'émission des gaz à effet de serre''. Cette nouvelle étude qui devrait paraître fin 2009, devra permettre ''de mieux cerner les enjeux pour chacun de ces secteurs''. ''Les premières indications sont prometteuses pour la suite de nos travaux'', a souligné Valérie Létard.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager