En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne veut fixer une norme commune de sécurité pour les véhicules électriques

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Commission européenne a proposé le 15 juin de fixer une norme commune de sécurité pour les voitures électriques mises sur le marché en Europe, afin de ''protéger les utilisateurs de tout contact avec les parties de ces véhicules qui sont à haute tension'', soit 500 volts.

Rappelons qu'en avril dernier, la Commission a présenté une stratégie européenne visant à encourager le développement et l'adoption de véhicules propres et économes en énergie. La stratégie est par conséquent orientée vers deux objectifs : améliorer les moteurs à combustion interne classiques et déployer des technologies pionnières plus sobres. ''Les véhicules électriques sont l'une des technologies les plus prometteuses pour un transport plus écologique. Du fait qu'elles seront mises à disposition des consommateurs dans un avenir très proche, nous devons nous assurer que leur utilisation est sûre'', a déclaré ce mardi le commissaire européen à l'Industrie, Antonio Tajani dans un communiqué.

La proposition de la Commission intègre au droit européen le règlement n° 100 de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies (CEE-ONU) sur la réception des véhicules électriques à batterie, leur construction et les prescriptions en matière de sécurité. Elle sera transmise aux États membres. ''Les exigences harmonisées relatives aux essais simplifieront la réception des véhicules électriques en se substituant aux pratiques divergentes de certains États membres en la matière et réduiront donc la charge administrative pour les constructeurs automobiles'', a précisé la Commission européenne.

La proposition doit en outre aider les constructeurs automobiles européens à vendre leurs voitures électriques dans les pays tiers qui sont parties contractantes à l'accord CEE-ONU de 1958 (comme le Japon). La commission a par ailleurs suggéré de développer d'ici 2011 une interface de recharge normalisée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager