Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Septième anniversaire de l'explosion de l'usine AZF

Risques  |    |  Marie Bernard  |  Actu-Environnement.com
C'est aujourd'hui le 7e ''anniversaire'' de l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium dans l'usine AZF (Toulouse), le 21 septembre 2001.

Cette explosion, qui avait fait 30 morts et des milliers de blessés, avait enregistré une secousse d'une distance de 500 km avec une magnitude de 3,4 sur l'échelle de Richter traditionnellement utilisée pour mesure l'intensité des secousses sismiques. Le site de l'usine avait alors été totalement détruit. Les alentours avaient été soufflés à plusieurs centaines de mètres à la ronde. 2.500 personnes n'avaient plus de logement, tandis que 3.500 foyers avaient été privés d'électricité et de gaz.

D'après l'association les Amis de la Terre, la catastrophe se serait produite alors que la rentabilité de cette usine vieillissante n'était plus suffisante pour justifier de réparations coûteuses, faisant ainsi un parallèle avec les conditions qui furent également celles du site de Bhopal en Inde. L'explosion d'une usine de pesticides en 1984, y avait dégagé 40 tonnes d'isocyanate de méthyle dans l'atmosphère, tuant entre 16.000 et 30.000 personnes et faisant de ce drame, la plus importante catastrophe industrielle à ce jour.

Si l'explosion d'AZF n'a heureusement pas eu un bilan aussi lourd, l'association écologiste s'inquiète plus généralement de la sécurité des sites industriels à l'instar du site nucléaire du Tricastin qui a fait l'objet de plusieurs alertes ces derniers mois. Les Amis de le Terre profitent de la commémoration de l'explosion d'AZF pour rappeler que le dernier incident en date est toujours en cours : la question des deux assemblages de combustibles restés coincés dans le réacteur numéro 2 d'EDF, n'est toujours pas réglée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager