Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

OCDE : les Etats doivent aider leurs villes à lutter contre le changement climatique

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Dans une nouvelle étude publiée le 17 septembre, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la fondation Bloomberg Philanthropies appellent les maires des villes à "jouer un rôle moteur" dans la lutte mondiale contre le changement climatique. Les maires disposent "de nombreux leviers" pour faire baisser les émissions, "infléchir" les modes de consommation d'énergie et "préparer leurs villes aux incidences du changement climatique", a déclaré Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE.

La mise en place d'"incitations" en faveur de l'investissement "vert" dans les villes, dans le cadre des politiques nationales, peut assurer un "nivellement par le haut entre elles, avec à la clé la possibilité de très fortes réductions des émissions mondiales", préconise l'étude. Il s'agit de faire évoluer la législation nationale afin que les communes puissent accéder aux ressources "nécessaires" pour financer des infrastructures "bas carbone" et rechercher des moyens d'"attirer davantage de partenaires privés".

Selon une enquête menée en 2012 par l'OCDE auprès de 468 villes, 60% d'entre elles indiquaient n'avoir reçu aucun soutien financier de partenaires pour ses actions d'adaptation. Les aides de l'Etat restent la principale source de financement pour renforcer leur résilience.

"Les villes représentent plus de 70% des émissions de gaz à effet de serre et deux tiers de la consommation d'énergie de la planète", a rappelé Michael Bloomberg, Envoyé spécial des Nations Unies pour les villes et le changement climatique.

La population urbaine devrait doubler d'ici à 2050. "A la veille du sommet des Nations Unies sur les changements climatiques à New York, et alors que se prépare la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015 à Paris, il importe que les dirigeants de la planète recherchent des possibilités d'aider leurs villes à progresser plus vite et leur donnent les moyens d'élargir et d'intensifier leur action", a souligné Angel Gurría.

Cette année, quelque 102 cités se sont dotées de plans d'adaptation au changement climatique. En 2014, 108 villes ont publié leurs inventaires d'émission de carbone.

Réactions2 réactions à cet article

 

Il est amusant de constater que les accords de Kyoto qui visaient à faire réduire de 10% les émissions de CO2 des entreprises les plus polluantes des pays les plus industrialisés, n'ont jamais été respecté. Je serais étonné que cette nouvelle "recommandation" soit très efficace.
La population urbaine devrait doubler d'ici 35 ans, la consommation par habitant continuera d'augmenter exponentiellement avec, en parallèle des problèmes financiers croissants à prévoir. Si à ce jour 60% des villes n'ont pas reçu d'aide pour mettre en place un plan d'action, je suis plus que très sceptique sur un déblocage de fonds financiers dans les prochaines années.
De plus, je pense que le changement le plus significatif qui pourrait être apporté contre (pour ?) le changement climatique sera celui des mentalités et des habitudes des consommateurs que nous sommes. Donc une meilleure sensibilisation, une meilleure communication, une meilleure prise de conscience et une véritable action responsable des citoyens.

Zugzwang | 18 septembre 2014 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Zugwang" : La palisse sort de ce corps, très intéressant effectivement.

lio | 20 septembre 2014 à 15h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France