Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'OFB lance un appel à projet pour retirer les engins de pêche fantômes et les traiter

Biodiversité  |    |  Fanny Bouchaud  |  Actu-Environnement.com

L'Office français de la biodiversité (OFB) recherche des structures pour son appel à projet RecupMed 2. Grâce au plan de relance, l'Office a décidé d'allouer 150 000 euros à la prospection, au retrait et à la valorisation des engins de pêche perdus en mer en Occitanie, en Provence-Alpes-Côte d'azur et en Corse. Toute entité de droit public telles que les associations, les entreprises privées ou les établissements publics peuvent proposer leur projet jusqu'au 6 septembre minuit. Les projets seront évalués à la lumière de leurs impacts sur la biodiversité, l'emploi local ou encore le développement de compétences spécifiques.


En France, ce sont 1 459 engins de pêche fantômes qui continuent de pêcher poissons et crustacés. Et leur impact sur l'environnement ne s'arrête pas là car on estime qu'ils représentent 10 % du plastique dans les océans. Ces engins ont été répertoriés par le programme de science participative GhostMed de l'Institut méditerranéen d'océanologie et 127 ont pu être retirés. Une véritable dynamique locale s'est engagée autour du retrait des filets et entre les différents usagers du littoral, l'OFB souhaite donc la maintenir et mettre en place des filières de traitement.

Réactions1 réaction à cet article

 

Pourquoi n'est-ce pas aux armateurs des bateaux à qui l'Etat viendrait apporter la facture ? En vertu de quoi, en conséquence de dégâts occasionnés par des intérêts privés, le public devrait-il régler l'ardoise ? A tout le moins un partenariat public privé (les fameux PPP dont raffolent les grandes boîtes dès lors qu'il s'agit d'externaliser sur le public une partie des risques liés à la recherche) serait le bienvenu.

Pégase | 01 juillet 2021 à 22h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Fanny Bouchaud

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : ingénierie pour la restauration des cours d'eau OPQIBI