Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bretagne : le pacte d'avenir soumis à l'avis des collectivités

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Jean-Marc Ayrault a présenté en Conseil des ministres une communication sur le Pacte d'avenir pour la Bretagne, après un mois et demi de concertation sous l'égide du préfet de région et du président du Conseil régional. "Ce pacte est issu d'une réflexion collective forte", a souligné la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, à l'issue du Conseil des ministres, ajoutant : "C'est désormais aux collectivités locales de se prononcer". Le pacte doit en effet être soumis pour avis au Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), qui se réunira le 10 décembre. Le Conseil régional doit de son côté délibérer le 12 décembre. Ces deux institutions auront donc la primeur du contenu de ce pacte, dont le Premier ministre n'a délivré que les grandes lignes.

Cinq axes majeurs ont été définis pour permettre à la Bretagne de "rebondir" : positionner ce territoire comme grande région productive, conforter sa vocation de grande région maritime européenne, approfondir l'investissement dans l'intelligence, affirmer son identité culturelle et améliorer son accessibilité et soutenir les dynamiques de territoire.

Un plan d'action pour l'agriculture et l'agroalimentaire

Un plan d'action particulier sera consacré aux problématiques de l'agriculture et de l'agroalimentaire. "Il constitue un élément primordial du Pacte. Il vise à accélérer les dynamiques positives d'évolution de cette filière, et porte des orientations opérationnelles en matière d'agro-écologie, de modernisation des outils de production, d'innovation, et de diversification des débouchés", précise la communication du Premier ministre. Le dialogue social et l'offre de formation doivent également figurer au cœur de ce plan.

Un comité de pilotage sera instauré pour assurer le suivi, l'évaluation et le cas échéant l'adaptation du pacte d'avenir. Les groupes de travail ayant permis l'élaboration de ce pacte, notamment celui consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire, poursuivront par ailleurs leurs travaux. "La préparation du futur contrat de plan Etat-Région permettra également de prolonger les travaux avec l'ensemble des partenaires concernés, et de poursuivre l'exploitation de l'ensemble des contributions reçues", a indiqué Jean-Marc Ayrault.

Choc de simplification : la Bretagne fera partie de l'expérimentation

Najat Vallaud-Belkacem a également rappelé que la Bretagne ferait partie des régions qui expérimenteront les mesures de simplification administrative pour les entreprises. Les agriculteurs et le secteur agroalimentaire pourraient être concernés, comme l'avaient annoncé les ministres Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, lors d'un déplacement dans la région (dématérialisation des dossiers, assouplissement des régimes de classement des installations…).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : ingénierie pour la restauration des cours d'eau OPQIBI