En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : le Parlement évalue le rôle de l'innovation dans le changement climatique

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La commission temporaire sur le changement climatique du Parlement européen a organisé le 19 novembre une réunion sur ''l'innovation et les technologies dans la protection du climat'', à laquelle ont participé des experts, des députés et des représentants de l'industrie. Si l'Union européenne compte réaliser les objectifs qu'elle s'est fixée pour le Conseil européen du printemps, elle doit élaborer, le plus tôt possible, des options politiques concrètes avec des objectifs contraignants, pas uniquement dans le domaine des énergies renouvelables, a indiqué le Parlement européen dans un communiqué.

L'UE doit réfléchir au moyen d'offrir des incitatifs à l'industrie afin qu'elle investisse dans les nouvelles sources d'énergie, a déclaré le parlementaire européen Philippe Busquin. Günter Verheugen, membre de la Commission responsable de l'industrie a ajouté que 'l'industrie et les décideurs politiques doivent travailler en synergie pour créer une masse critique pour les produits et services respectueux de l'environnement.

Carlo Rubbia (ancien Prix Nobel de physique) a notamment proposé le développement d'une ''nouvelle option solaire'' à travers l'exploitation du soleil et des zones désertiques telles que le Sahara. L'énergie solaire ne peut être vraiment viable que dans le cas des pays méditerranéens, régions qui, exposées directement au rayonnement solaire, peuvent générer de l'énergie, a-t-il précisé. Mais, le Sahara n'est pas très loin, a-t-il indiqué, insistant sur la possibilité de transporter ''jusqu'à 30% de l'énergie'' générée par le soleil d'un côté à l'autre de la Méditerranée.

D'après le Parlement, plusieurs experts et représentants de l'industrie ont mis l'accent sur les diverses façons dont des technologies telles que l'énergie nucléaire, l'énergie éolienne, l'innovation dans le secteur de la chimie ou la capture de carbone peuvent fournir un apport utile à la cause de la protection climatique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager