En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Federec signe un partenariat avec Eco-systèmes pour améliorer la collecte des DEEE

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) et l'éco-organisme Eco-systèmes en charge de la collecte et du recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) ont signé ce mercredi 3 décembre une convention de partenariat, afin d'améliorer la collecte de ces déchets et lutter contre "les filières illégales".

Signée lors du salon Pollutec de Lyon, cette convention vise les récupérateurs et les opérateurs de broyage, adhérents de Federec, qui collectent les DEEE ménagers apportés par les artisans qui n'ont pas accès aux déchèteries. Selon une étude d'Eco-systèmes, ces déchets représenteraient un quart du gisement des DEEE.

Cette convention vise à permettre d'intégrer dans la chaîne du recyclage ces DEEE et de les traiter selon les normes de la directive européenne du 4 juillet 2012, transposée par le décret du 19 août 2014 qui fixent des objectifs de collecte ambitieux. Alors que le taux de collecte français des DEEE pour l'année 2014 se situe autour de 35%, les objectifs de collecte seront de 45% des équipements mis sur le marché en 2016, et de 65% en 2019, selon la directive.

"Nous visons, dans un premier temps, la signature de 400 contrats avec les récupérateurs et les opérateurs dans le cadre du déploiement de ce nouveau canal de collecte. Notre objectif est de collecter, grâce aux adhérents de Federec l'équivalent de 1,5 kg/habitant supplémentaire en 2016, puis l'équivalent de 4kg/habitant de plus en 2020", a indiqué Alain Grimm-Hecker, président d'Eco-système.

Ce partenariat "confirme l'engagement des adhérents de Federec à s'inscrire durablement dans une démarche de qualité. Les entreprises qui contractualiseront selon les modalités définies dans la convention donneront un débouché aux DEEE récupérés par les artisans chez leurs clients particuliers", a déclaré Jean-Philippe Carpentier, président de Federec.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…