En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une proposition de loi pour interdire les phtalates à l'hôpital

Risques  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
La députée UMP Valérie Boyer a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à interdire les phtalates à l'hôpital. Ces produits chimiques principalement utilisés pour assouplir le plastique et notamment le polychlorure de vinyle (PVC) entrent dans la composition de nombreux dispositifs médicaux (tubes et poches de perfusion et de nutrition, cathéters, gants médicaux, sondes) à hauteur de 30 à 50% du produit fini.

Or, l'exposition aux phtalates est le sujet d'une inquiétude grandissante de la part de la communauté scientifique. Des études ont permis de mettre à jour un risque accru de malformation de l'appareil reproductif masculin et de troubles de la fertilité. Ces éléments ont ainsi conduit la Commission européenne à classifier huit des phtalates les plus couramment utilisés comme « toxiques pour la reproduction » et à les désigner commeCMR (Cancérogène, Mutagène, Reprotoxique). Les jouets et les articles de puériculture contenant des phtalates sont depuis interdits.

Avec cette proposition de loi, Valérie Boyer veut élargir cette interdiction aux dispositifs médicaux à destination des femmes enceintes, des prématurés, des nourrissons et des enfants. ''Aujourd'hui des solutions de substitution existent. Les fabricants de dispositifs médicaux proposent des alternatives (polyéthylène, polyuréthane, silicone) à des prix proches voire identiques aux produits contenants des phtalates'', explique le Comité pour le développement durable en santé (C2DS), association de professionnels de santé créée il y a trois ans.

Réactions1 réaction à cet article

 

OUI , il faut interdire les phtalates .

Que laisserons nous à nos enfants ?

Une terre polluée , détruite par des plastics qui sont cancérigènes et

tuent les animaux !!!!!!

reglisse70 | 09 décembre 2010 à 17h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…