En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le crédit d'impôt sera plafonné pour les pompes à chaleur dédiées à la production d'eau chaude sanitaire

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Le 15 décembre, en nouvelle lecture du projet de loi de finances (PLF) pour 2018, les députés ont voté le plafonnement du montant des dépenses du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) pour l'acquisition de pompes à chaleur dédiées à la production d'eau chaude sanitaire.

Les députés ont adopté un amendement, présenté par le ministre du Budget Gérald Darmanin. Il fait suite au vote des sénateurs demandant de plafonner le CITE pour les chauffe-eau thermodynamiques afin "de limiter les effets inflationnistes du CITE, avec son taux attractif de 30%", rappelle l'amendement gouvernemental. Cet amendement prévoit de recentrer le plafonnement de l'assiette du crédit d'impôt pour les dépenses d'acquisition de pompes à chaleur dédiées à la production d'eau chaude sanitaire, "dans la limite d'un plafond de dépenses fixé par arrêté conjoint des ministres chargés de l'énergie, du logement et du budget".

"La rédaction retenue est plus large que l'intention des sénateurs, puisqu'elle ne vise pas les seuls chauffe-eaux thermodynamiques explicitement mentionnés dans l'exposé des motifs de l'amendement qu'ils ont adopté, mais l'ensemble des pompes à chaleur éligibles au crédit d'impôt, comme par exemple les pompes à chaleur géothermiques", explique l'amendement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…