En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La géothermie en Ile-de-France : une spécialité régionale

80% de l'énergie géothermique française sont produits dans la région parisienne. À l'instar de Chelles en Seine-et-Marne, de nombreux réseaux de chaleur utilisent cette source d'énergie. Reportage.

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Marie Jo Sader Actu-Environnement.com

Près de 35 réseaux de chaleur en Ile-de-France alimentent les habitations en eau chaude et chauffage à partir de la géothermie, la principale énergie renouvelable francilienne.

Près de 200.000 équivalents logements bénéficient de ce mode de chauffage grâce à l'exploitation du dogger, le principal aquifère géothermique de la région parisienne. Situé à près de 2.000 mètres de profondeur, il permet de capter de l'eau chaude à des températures situées entre 55 et 85 degrés, c'est ce qu'on appelle la géothermie à baisse et moyenne température.

Nouveau puits de géothermie à Chelles

À l'instar de plusieurs réseaux en développement en Ile-de-France, Chelles Chaleur en Seine-et-Marne (77) prévoit de raccorder 7.500 équivalents logements en 2020 au lieu de 5.000 actuellement. Un deuxième puits de géothermie de 2 km de profondeur a ainsi été creusé au début de l'année 2013. Émissions de CO2 réduites, facture énergétique protégée des aléas du prix du gaz, et TVA bonifiée à 5% dès avril 2014, les avantages d'un tel développement sont multiples.

Dépendante à 98% des énergies non-renouvelables, l'Ile-de-France a décidé de mettre le cap sur la géothermie. Le parc actuel devrait être augmenté de 50% d'ici 2020.

Réactions1 réaction à cet article

 

La Géothermie Profonde ne doit pas rester un privilège du Bassin Parisien ,mais celui des Régions comme l'Alsace et tout le Rhin Supérieur,ce qui a été prouvé depuis 40 ANS par des études géologiques , hélas classées dans les Archives , par ex des MDPA! La Région et le CG68 semblent soutenir la reprise en compte des projets , mais le désert a trop entendu de paroles restées des veux !

arthur | 10 mai 2013 à 13h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager